|

Naissance du parti "UNIR" : Le président Faure Gnassingbé à l’intérieur du pays pour présenter la "vision" du parti

image_pdfimage_print

Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, se rendra à l’intérieur du pays vendredi prochain pour présenter aux populations, la « vision » de l’Union pour la République (UNIR), la nouvelle formation politique portée sur les fonts baptismaux, suite à la dissolution du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT, le parti au pouvoir), a appris mercredi l’Agence Savoir News de sources bien informées.

Ce déplacement de Faure Gnassingbé – président du bureau provisoire de l’UNIR – s’inscrit dans le cadre d’une tournée qui l’amènera dans toutes les régions du pays.

L’ « UNIR » a été créée samedi dernier à Atakpamé (environ 175 km au nord de Lomé), après le congrès « extraordinaire » de « refondation » du RPT, tenu à Blitta (environ 273 km au nord de Lomé).

« Le chef de l’Etat se rendra à Dapaong vendredi (pour la région des Savanes) et à Kara (pour la région de la Kara), lundi prochain », ont précisé ces sources, soulignant qu’un congrès prévu à Lomé samedi prochain est reporté à une « date ultérieure ».

La démarche du président de la république vise notamment à présenter aux populations, la « vision » de ce nouveau parti politique.

Faure Gnassingbé a déjà jeté quelques idées dans son discours à la clôture du congrès tenu samedi dernier à Blitta.

Selon le président de la république, « l’avenir du Togo doit désormais reposer sur le dialogue constructif, la préservation du climat politique apaisé que nous avons restauré ensemble. Le Togo de demain doit reposer sur le pardon mutuel et la réconciliation ».

« Cette nouvelle voie exige de nous une nouvelle gouvernance politique, économique et sociale pour affronter ensemble les défis de demain à travers la culture du partage, de l’éthique démocratique et l’amour de la patrie », avait-il souligné.

« Il nous revient de prôner partout autour de nous l’ouverture, pour nous enrichir mutuellement afin de relever ensemble les défis du 3e millénaire. L’ouverture, la vraie ouverture n’est pas un reniement de soi. S’ouvrir c’est tendre la main à l’autre et positiver les différences. Mais si l’ouverture n’est pas un reniement de soi, elle exige toutefois des renoncements », avait précisé Faure Gnassingbé.

« Chacun de nous doit accepter de sacrifier une part de lui-même pour pouvoir être une source d’enrichissement pour l’autre et jeter ainsi les bases d’une croissance durable et harmonieuse au profit de tous les citoyens », avait-il ajouté.

Rappelons que le parti « UNIR » est dirigé par un bureau provisoire – de quatre membres – présidé par Faure Gnassingbé. FIN

Junior AUREL

savoirnews.net

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

Weboy

*