|

Miss Togo 2012 : Dina Akouélé CHAUZI croit en ses chances

image_pdfimage_print

Samedi 1er septembre 2012, c’est la date retenue par le Comité Miss Togo pour la grande finale de ce concours qui verra les filles venues de toutes les régions du Togo rivaliser d’intelligence et de beauté pour tenter de décrocher la couronne mise en jeu. Parmi les 19 filles finalistes, l’Agence Afreepress a pu rencontrer sur son chemin, Mlle Dina Akouélé CHAUZI qui dit « croire fermement en ses chances de l’emporter » ce samedi.
Elle s’appelle Dina Akouélé CHAUZI, élue 2e dauphine à l’issue des éliminatoires de la région maritime, organisée le 4 août dernier à l’hôtel Eda-oba à Lomé.

Candidate portant le dossar N° 5 à Lomé, elle dit avoir « su conquérir le jury et le public de la capitale par la parfaite maitrise du concours ». La candidate N° 5, témoigne son entourage, « a mérité plus que la place qu’elle a occupée au classement de ce concours du fait de la réussite de toutes les étapes qu’elle a passées avec maitrise et assurance. Une finale qu’elle a remporté haut les mains en étant la deuxième dauphine de Miss Lomé », soulignent ces derniers.

À quelques heures de la soirée fatidique tant redoutée par toutes les candidates, Dina Akouélé dégage une assurance à toute épreuve et croit fermement en ses « chances d’être la prochaine Miss Togo ». « Nous avons été emportés par ses prestations lors de sa sortie en interview, en tenue de soirée et en danse folklorique. Maitrisant parfaitement la langue de Molière, elle n’a eu aucune difficulté à répondre à la question à laquelle toutes les autres candidates étaient soumises. Sa beauté physique et intelligente est pour elle, des qualités qu’elle saura mettre en valeur pour avoir la faveur des membres du jury et du public », confie à Afreepress, une amie de Dina.

C’est le même son de cloche chez ses parents qui voient leur « fille porter la couronne de Miss » à la fin du concours ce samedi. Pour y arriver, maman Dina s’est transformée en une coach professionnelle pour sa fille et lui impose avec régularité, des séances d’entrainement au domicile de la famille avant son départ pour le campement.
Croyant dans les chances de leur fille « chérie », les parents n’hésitent pas non plus à lui apporter tout le soutien dont elle a besoin pour affronter cette épreuve et faire honneur à la famille.

À 18 ans, Dina mesure 1,70 m. À l’élection régionale de Lomé, elle a la 2e dauphine de Mademoiselle Gantin. Cette place lui permet aujourd’hui d’affronter les 19 autres candidates retenues pour la grande finale, une finale à l’issue de laquelle sera élue la plus belle fille du Togo pour le compte de l’année 2012. La gagante succédera Monique HANDLOSS, Miss Togo 2011.

afreepress

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*