|

Me Djovi Gally démissionne de l'UFC en évoquant une « divergence politique fondamentale » avec Gilchrist Olympio

image_pdfimage_print

Gilchrist Olympio « perd » un de ses conseillers spéciaux. Me Djovi Gally, l’un des tout derniers cadres à avoir adhéré au parti du « palmier », vient de « démissionner de ses fonctions de porte-parole du parti et de Conseiller politique du Président National ». Au terme de son bref séjour de moins de trois ans aux côtés de Gilchrist Olympio dont il est resté fidèle conseiller au sein de l’UFC après le départ de la vague de ceux qui sont aujourd’hui les cadres de l’ANC, Me Gally parle de « divergence politique fondamentale» avec le gourou. Un nouveau mercato politique d’été pour l’homme politique le plus versatile au Togo. Lecture !

Communiqué de presse

Par lettre en date du 12 août adressée à M. GIlchrist Olympio, Président National de l’Union des Forces de Changement (UFC), j’ai démissionné de mes fonctions de Porte-parole du parti et de Conseiller politique du Président National.


Cette démission est motivée par une divergence politique fondamentale que j’ai avec la direction du parti sur l’évaluation de l’Accord RPT-UFC du 26 mai 2010.

Elle prend effet à compter de la date de signature.

Fidèle à mon engagement de plus de trois décennies au service des droits de l’Homme, de la démocratie et de l’Etat de droit, je continuerai de toutes mes forces le combat libérateur pour l’avènement d’une alternance politique pacifique au Togo, notre chère Patrie…

Fait à Lomé le 14 août 2012

DJOVI GALLY

Avocat à la Cour

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*