|

Marches du CST : "Il n’y aucune raison pour qu’on change de lieu, les sit-in auront bien lieu à Déckon" (Me Zeus Ajavon)

image_pdfimage_print

« Il n’y aucune raison pour qu’on change de lieu, les sit-in auront bien lieu à Déckon », a réaffirmé lundi après-midi lors d’une conférence de presse Me Zeus Ajavon, coordonnateur du Collectif « Sauvons le Togo ».

Ce Collectif a prévu les 21, 22 et 23 août, des marches suivies de sit-in à Déckon, lieu qui pose problème. Selon les autorités togolaises, la place Déckon de même que les abords et autres endroits proches du marché, ne sont pas indiqués pour les sit-in. Car « ces emplacements comportent des risques avérés de dérapages et de dégradation de biens publics et privés, mais ils présentent également de réelles difficultés en matière du maintien de l’ordre et de la sécurité comme on a pu le constater lors des précédentes manifestations ».

Ce lundi en fin de matinée, le ministre de la sécurité était monté au créneau pour annoncer des dispositions prises par son département.

« Si le sit-in est maintenu à Déckon, nous prendrons des dispositions pour que la marche ne démarre pas », avait averti lors d’une conférence de presse, le Colonel Damehane Yark.

« Laisser les gens marcher jusqu’à Déckon, ça va être compliqué. Nous allons prendre des dispositions pour que la marche ne démarre pas. Il y a des sites un peu partout dans la ville de Lomé que les responsables du Collectif peuvent choisir pour exprimer leurs opinions », avait-il souligné, avant de préciser : « Déckon ne sera pas accessible aux manifestants demain. Nous serons là avec un dispositif bien professionnel pour interdire le sit-in à Déckon ».


Pas question de se plier devant des déclarations du ministre de la sécurité, car ce dernier « n’est pas l’autorité compétente en matière de manifestations », a répliqué Me Ajavon.

« Ce n’est pas le ministre de la sécurité qui est l’autorité compétente en matière de manifestations. C’est le président de la délégation spéciale de la commune de Lomé qui assure la police préventive. Sa conférence de presse est juridiquement nulle et non avenue », a-t-il affirmé.

« Il n’y aucune raison pour qu’on change de lieu. Les sit-in auront bien lieu à Déckon », a martelé le coordonnateur du Collectif « Sauvons le Togo ». FIN

Junior AUREL

savoirnews.net

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*