|

Marche du Collectif « Sauvons le Togo » : Les manifestants s’en prennent aux affiches de Faure Gnassingbé

image_pdfimage_print

« Non à la modification unilatérale du code électoral », « Non au passage en force du gouvernement », « Nous exigeons l’arrestation du tortionnaire Massina », « Nous voulons des élections crédibles et transparentes au Togo ».

Telles sont entre autres les messages contenus sur les pancartes et banderoles que brandissaient ce jeudi matin, les militants et sympathisans du collectif « Sauvons le Togo » qui ont observé une marche de protestation organisée à l’appel de ce collectif d’associations de la Sociétés civile et de partis politiques de l’opposition, a constaté Afreepress.

Les manifestants, partis du rond-point de la Colombe de la Paix ont sillonné les principales artères de la ville de Lomé au rythme des chants et danses du terroir pour chuter sur l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé où un meeting a eu lieu.

Tout au long du trajet menant à l’esplanade du Palais des congrès, certains manifestants n’ont pas hésité à s’attaquer aux affiches publicitaires du nouveau parti de Faure Gnassingbé, déchirant littértalement celles qui se trouvaient à portée de leurs mains.

Le meeting proprement dit, a connu l’intervention tour à tour de Me Zeus Ajavon, Coordinateur du collectif « Sauvons le Togo », d’Agbéyomé Kodjo, de Jean-Pierre Fabre et d’autres responsables du collectif « Sauvons le Togo ».

Me Zeus Ajavon a, dans ses propos laissé entendre que c’est une mission d’utilité publique qu’accompli actuellement son collectif dans le but de « libérer le Togo des mains du régime en place ».

« Les Togolais sont fatigués de la tyrannie et de la dictature de ce régime. Nous n’allons plus nous laisser faire », a martelé l’avocat.

« Sans deux tours d’élections au Togo, a fait savoir de son côté Agbéyomé Messan Kodjo de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS, opposition), il n’y aura pas d’élection ».

Le président de l’OBUTS, dans son intervention, a présenté le Togo comme un Etat paria dans le monde. « La Communauté internationale n’est pas d’accord avec Faure, raison pour laquelle il n’a jamais été invité à la Maison Blanche. Yayi Boni est invité par François Hollande, mais pas Faure », a-t-il lancé sous les acclamations de la foule.

Le collectif « Sauvons le Togo » a été officiellement lancé en avril dernier. C’est la 3ème manifestation de grande importance que tient ce collectif à Lomé.

afreepress.info

Tags: , ,

No Responses for “Marche du Collectif « Sauvons le Togo » : Les manifestants s’en prennent aux affiches de Faure Gnassingbé”

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*