|

Manifestation du FRAC empêchée à Lomé:Jean-Pierre FABRE et Aimé GOGUE assignés à résidence surveillée pour la journée, par les forces de l’ordre et la milice du RPT

image_pdfimage_print

Jean-Pierre FABRE et Aimé GOGUE assignés à résidence surveillée pour la journée, par les forces de l’ordre et la milice du RPT

La manifestation pacifique prévue ce jeudi 31 mars 2011, pour exiger l’abandon pur et simple du projet de loi relatif aux ‘’conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation sur la voie publique’’ et la réouverture des stations de radio illégalement fermées ainsi que l’arrêt des procès contre les journaux injustement poursuivis, a été empêchée par une forte présence des forces de l’ordre aux domiciles des leaders du FRAC et à Kodjindji, lieu de départ de la marche.

Certains leaders du FRAC, Jean-Pierre FABRE, Président National de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et Aimé GOGUE, Président de  l’Alliance Démocratique pour le Développement Intégral (ADDI), ont été assignés à résidence,  très tôt ce matin, par les forces de l’ordre, les éléments du Service du Renseignement Intérieur (SRI) et quelques personnes en civile portant des armes. Les accès de leurs domiciles ont été systématiquement bouclés par ces éléments d’environ une centaine, fortement armés.
Voulant connaître les raisons d’un tel déploiement de forces devant son domicile, Monsieur FABRE  s’est entendu dire, par l’officier de police Assih, qu’il n’avait rien à lui dire.

Les leaders du FRAC et le Coordinateur Général du Parti des Travailleurs n’entendent pas baisser les bras devant les intimidations, les provocations, les tentatives d’humiliation et les violations des Droits de l’Homme  du régime dictatorial et héréditaire de la famille GNASSIMGBE. Régime vomi par tout le peuple togolais et qui ne se maintient au pouvoir que par la violence et la force des armes.

Les leaders du FRAC et le Coordinateur général du Parti des Travailleurs appellent les populations togolaises à les rejoindre massivement demain vendredi 1 avril et samedi 2 avril 2011 à partir de 8h, pour des manifestations pacifiques à travers les rues de Lomé, pour protester contre les entraves aux libertés publiques et dire non à la volonté du régime RPT de consolider la dictature en supprimant tous les espaces de liberté conquis de haute lutte par le peuple togolais

source: anctogo

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*