|

Manifestation du Cst des 21, 22, et 23 août : nous prendrons des dispositions pour que la marche ne démarre pas" (Colonel Yark)

image_pdfimage_print

Le nouveau ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Colonel Yark Damehane, entouré des premiers responsables de la police et de la gendarmerie nationale a animé lundi à Lomé, une conférence de presse d’avertissement à l’endroit des responsables du collectif Sauvons le Togo qui attendent organiser les 21, 22 et 23 août, une marche de protestation dans les rues de Lomé suivie de sit-in à la place Déckon.

Selon le Colonel Yark, cette manifestation que projette le CST à la place Déckon, présente un « risque pour la sécurité » des lieux. « Si la manifestation ne présentait aucun risque, les forces de sécurité seraient à leurs côtés pour assurer la couverture », a confié le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile à la presse.

Les raisons qui motivent cette décision, précise M. Yark, sont liées à la nature de la place Déckon et aux événements des 12, 13 et 14 juin qui ont eu pour cadre, cette place. Les autorités chargées de la sécurité du pays rapportent avoir en leur possession une « pétition des revendeurs de Déckon », pétition dans laquelle ces derniers déclarent attendre de « pied ferme » les manifestants. « Notre pays est encore fragile et on ne peut pas observer sans rien faire ces risques d’affrontements. Nous allons prendre les dispositions qui s’imposent pour que le sit-in n’ait pas lieu à Déckon.


Il y a eu des incidents regrettables à l’Église catholique Saint Augustin que nous n’avons pas encore fini de gérer. Nous n’empêchons pas pour empêcher, il y a des raisons qui nous amènent à prendre ces mesures. Les forces de sécurité ont pour rôle de prévenir les débordements et de veiller au maintien de l’ordre et de la sécurité », a encore indiqué le Colonel Yark pour qui « demain (mardi) sera une autre situation où Déckon sera interdit aux manifestations. Déckon ne sera pas accessible aux manifestants, les commerçants vont ouvrir leurs boutiques. Les commerçants ont le droit de nourrir leur famille. Nous serons là avec un dispositif bien professionnel pour empêcher la manifestation », a-t-il conclu.

afreepress.info

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*