|

Leila Lopes, miss Univers au Togo

image_pdfimage_print

Elue le 12 septembre 2011 Miss Univers à Rio au Brésil, Leila Lopes, la Miss Angola 2011 de 26 ans est actuelllement en tournée au Togo dans le cadre d’un programme de lutte contre le VIH-SIDA, la pauvreté et la promotion de l’éducation en Afrique.

Mlle Lopes était ce lundi face à la presse dans la grande salle de conférence de la banque panafricaine, Ecobank, une institution bancaire qui soutient cette jeune fille dans la mise en oeuvre de son programme inscrit au titre de son mandat de Miss Univers.

Au cours de la rencontre avec la presse, Mlle Lopes a eu à répondre à différentes questions liées à la lutte contre la pandémie du VIH-SIDA en Afrique, à la promotion de l’éducation de la jeunesse et surtout, à sa lutte déclarée contre la pauvreté sur le continent noir. « Je dois encourager les gens à croire fortement en ce qu’ils ont. Pour moi, je crois au combat contre la pauvreté et le VIH SIDA. Je veux donc utiliser mon titre pour encourager les gens à lutter efficacement contre tous ces fléaux qui minent l’Afrique », a-t-elle déclaré lors de cette rencontre avec la presse.

L’occasion était aussi belle pour elle de revenir sur les conditions qui ont entouré son élection en tant que Miss Univers et sur les déclarations de certaines de ses concurentes, en l’occurence de Laury Thilleman, Miss France 2011 qui déclarait à propos de Leila Lopes que c’est la seule jeune fille que les autres concurrentes n’avaient pas trop connue. «On ne la voyait pas beaucoup, elle était très discrète. Elle était souvent en jeans et pas maquillée. On a toutes été surprises de sa victoire. Beaucoup de filles ont fait des efforts qui n’ont pas été récompensés. Je ne sais pas, il manque quelque chose dans son tempérament. Le fait que le concours se soit déroulé au Brésil a sûrement joué », avait osé dire Laury Thilleman au lendemain de l’élection de l’Angolaise.

Répondant à cette critique sur le sol togolais, Leila Lopes a laissé entendre que le comité d’organisation de Miss Univers avait ses propres règles et c’est au vu de ces règles qu’elle a estimé que c’était elle, Miss Angola qui méritait la couronne. « Je crois que Miss France n’était pas contente parce qu’elle était perdante », a lancé Miss Univers.

Les responsables d’Ecobank Togo, ont profité de ce passage de Leila Lopes au Togo pour procéder à la remise de deux bourses d’une valeur de 250 mille F CFA chacune, à deux étudiants togolais.

Leila Lopes est néée le 26 février 1986 dans la province de Benguela en Angola. Elle est une reine de beauté angolaise, élue Miss Angola 2011 puis couronnée Miss Univers 2011, succédant à la Mexicaine Ximena Navarrete. Elle est la 60e Miss Univers, la première Miss Angola à obtenir un titre international et la 4ème Africaine élue de l’histoire de ce concours de beauté.

afreepress.info

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*