|

Le Togo se dote d’un code de l’artisanat, texte adopté jeudi par l’Assemblée nationale

image_pdfimage_print

Le Togo dispose désormais d’un code de l’artisanat, texte visant à réglementer l’exercice des métiers de l’artisanat. Ce code a été voté jeudi à l’unanimité par les députés lors de la 6e séance plénière de la première session ordinaire de l’année. La séance a été présidée par le premier vice-président du Parlement Komi Klassou.

Il s’agit d’un document de 81 articles, comportant cinq titres. Pour Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, ce code a pour vocation de « réglementer l’exercice des métiers de l’artisanat qui est pourvoyeur d’emplois et créateur de richesses ».

Selon elle, les députés ont pris la mesure du « rôle primordial » que l’artisanat est appelé à jouer « dans la nouvelle dynamique que nous voulons donner à l’économie togolaise », en adoptant ce texte avec « promptitude ».

« La vision du gouvernement est de faire de l’artisanat, un secteur bien organisé, capable d’assurer de manière durable, la prospérité des artisans individuels ou regroupés, des entreprises artisanales, compétitifs sur la scène internationale, respectueux de l’environnement, bénéficiant des mesures d’accompagnement adaptées et contribuant notamment par leur production à la valorisation du patrimoine national, à la croissance de l’économie nationale, au bien-être social de l’artisan et du togolais dans un environnement de stabilité politique et de paix », a souligné Mme Tomégah-Dogbé.

Rappelons qu’au Togo, plus de 600.000 personnes, pour la plupart des jeunes exercent une activité dans le secteur de l’artisanat.

Environ 131 métiers sont inventoriés et répartis dans huit branches d’activités à savoir : la petite restauration, les mines, les carrières, la construction et le bâtiment, la fabrication métallique, la mécanique et l’électromécanique, le bois et assimilés, le mobilier et le bâtiment.

La fabrication métallique, la mécanique et l’électromécanique, le bois et assimilés, le mobilier et l’ameublement ; le textile, l’habillement, le cuir et les peaux, l’audiovisuel et la communication, l’hygiène et les soins corporels, ainsi que l’artisanat d’art et traditionnel font également partie du groupe. FIN

Edem Etonam EKUE

savoirnews.net

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*