|

Le Togo ouvre son marché à d'autres opérateurs de téléphonie

image_pdfimage_print

En vue de répondre au besoin de plus en plus croissant de la population en matière de télécommunication et des services connexes, le gouvernement togolais, par l’entremise du ministère des Postes et Télécommunications vient de lancer un « appel à manifestation d’intérêt ». L’objectif de cet appel, selon le ministère des Postes et Télécommunications est d’ouvrir le marché des téléphonies mobiles à d’autres opérateurs outre que Togotélécom, Togocel et la filiale d’Atlantique Télécom qu’est Moov pour « renforcer la concurrence et assurer la diversification de l’offre des services de communications électroniques mobiles », a appris l’Agence Afreepress.

Cet avis d’appel à manifestation qui sera suivi d’un appel d’offres restreint va permettre, selon le gouvernement, de « mieux servir » les consommateurs, accroître la pénétration de l’Internet haut débit ainsi que les services qui lui sont liés et améliorer la qualité du service.

Pour la réalisation d’un tel projet, le gouvernement insiste sur le poids du futur opérateur qui doit être un opérateur de « référence », avoir une « assise » en terme de finance et surtout avoir une « grande capacité d’exploitation » d’un réseau virtuel.

En 2010, le gouvernement togolais avait annoncé un processus similaire qui s’est soldé par un échec. Selon plusieurs rapports de la Banque mondiale et du FMI, la communication au Togo demeure l’une des plus chers de la sous-région, malgré les « efforts » pour réduire le coût de la facture des communications dans le pays.

Bernad A.

afreepress

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*