|

Le FRAC appelle à une grande marche à Lomé le samedi 24 novembre 2012

image_pdfimage_print

FRONT REPUBLICAIN POUR

L’ALTERNANCE ET LE CHANGEMENT

FRAC

C O M M U N I Q U E

Le FRAC condamne la légèreté du gouvernement qui considère comme subsidiaire, la question fondamentale des réformes institutionnelles et constitutionnelles

Devant l’arrogance et le mépris affichés par le régime RPT, en réponse aux aspirations des populations togolaises à des élections transparentes, à l’Etat de droit, à la démocratie et à la bonne gouvernance,

Devant le refus de l’Etat togolais d’accéder au retour des neuf députés ANC à l’Assemblée nationale, en dépit des décisions pertinentes de l’Union Interparlementaire (UIP) et des arrêts de la Cour de Justice de la CEDEAO,

Devant le refus obstiné de l’alternance politique au Togo par le régime RPT,

Devant la légèreté du gouvernement qui considère comme subsidiaire, la question fondamentale des réformes institutionnelles et constitutionnelles,

l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Sursaut –Togo, le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR), l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), constitués en Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) et le Parti des Travailleurs invitent les populations de Lomé et ses environs à se joindre massivement à eux pour exiger, à travers la marche pacifique qu’ils organisent dans les rues de Lomé, le samedi 24 novembre 2012, à partir de 08h00, la mise en œuvre consensuelle des réformes politiques qui conditionnent la tenue d’élections justes et transparentes.

Cette marche, qui sera suivie d’un meeting à la Plage du Changement, se déroulera suivant l’itinéraire ci-après : Bè-Kodjindji, Av. Notre-Dame des Apôtres (côté ouest), Bd circulaire, Immeuble FIATA, Fontaine lumineuse, Av. de la Libération, Place Anani Santos, Christ Rédempteur, Rue du Commerce, Hôtel Palm Beach, Bd de la République, Place du Changement à la plage

Ensemble, condamnons la légèreté du gouvernement qui considère comme subsidiaire, la question fondamentale des réformes institutionnelles et constitutionnelles et disons NON aux mesures arbitraires, antidémocratiques, anticonstitutionnelles, prises en violation flagrante de l’APG.

La lutte populaire est invincible !

Fait à Lomé, le 21 novembre 2012

Pour le FRAC,

Le Secrétaire National à la Communication de l’ANC

Eric DUPUY

Tags: , , , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*