|

Le Collectif "Sauvons le Togo" publie une "plateforme citoyenne pour un Togo démocratique" et annonce trois marches de protestation

image_pdfimage_print

Le Collectif « Sauvons le Togo » a rendu public ce lundi, un document intitulé « plateforme citoyenne pour un Togo démocratique » contenant une série de propositions, a constaté l’Agence Savoir News.

Dans ce document de 70 pages, ce Collectif propose la mise en place d’une « feuille de route consensuelle, devant être mise en œuvre, afin de mener à bien les réformes et organiser des élections transparentes, équitables, en vue de l’encrage de l’Etat de droit ».

Les élections législatives sont prévues pour le mois d’octobre. Les dernières législatives remontent à octobre 2007.

Dans cette plateforme, le Collectif « Sauvons le Togo » demande impérativement que soient mises en œuvre « sans délai », les réformes constitutionnelles et institutionnelles. Il propose la tenue des élections locales (municipales et préfectorales) avant les législatives, un nouveau code électoral et une nouvelle rédaction du code électoral.

Le Collectif « constate qu’une énième coup de force vient d’être perpétré par le gouvernement contre le peuple togolais en imposant unilatéralement deux projets de loi qui ont parachevé des contre-réformes, et du cadre électoral et de la loi organique fixant le nombre de députés à l’Assemblée nationale ».

« L’objectif ainsi visé est d’imposer une organisation des échéances électorales à venir à marche forcée et dans la précipitation », souligne le document.

« Le Collectif s’engage solennellement à empêcher par toutes les voies et par tous les moyens à sa disposition, la tenue des mascarades d’élections législatives et locales que le gouvernement d’acharne actuellement à préparer à marche forcée ainsi que toute mascarade électorale ultérieure au Togo », souligne le Collectif dans sa « plateforme ».

Ce collectif à des marches de protestation les 12, 13 et 14 juin prochain à Lomé pour exiger notamment le retour à la Constitution du 14 octobre 1992, l’abrogation immédiate et sans condition des deux lois adoptées par l’Assemblée nationale et la mise en œuvre effective des recommandations du Rapport de la CNDH sur la torture notamment par la poursuite, le jugement et la condamnation des auteurs d’actes de tortures.

« Nous ferons tout pour que l’application des deux textes adoptés par l’Assemblée nationale n’intervienne pas. Le peuple togolais a tous les moyens à sa dispositions pour agir », a souligné Me Zeus Ajavon, coordonnateur de ce Collectif.

« Nous avons une panoplie de moyens et si on nous pousse à l’insurrection, nous n’hésiterons pas », a-t-il averti.

Rappelons que le Collectif « Sauvons le Togo » a été lancé le 4 avril dernier à Lomé. Il regroupe neuf organisations de la société civile, six partis politiques de l’opposition et un mouvement politique. FIN

Junior AUREL

savoirnews.net

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*