|

Lancement officiel vendredi à Lomé de la 3e Foire "ALIMENTERRE"

image_pdfimage_print

La troisième édition de la Foire « ALIMENTERRE », évènement visant à faire la promotion des produits locaux naturels, a été officiellement lancée vendredi à Lavista Park au bord du Lac de Bè à Lomé, a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News.

Démarrée depuis le 31 octobre, cette Foire à laquelle participent des producteurs et transformateurs des produits locaux des cinq régions du pays, doit s’achever le 11 novembre prochain.

C’est Koffi Edou, Directeur de la planification et de coopération agricole (représentant le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche) qui a ouvert cette troisième édition de la Foire « ALIMENTERRE »en présence de Mme Carolina Cardona, Directrice du Corps national de la paix. Plusieurs producteurs et transformateurs agricoles ont également assisté à cette cérémonie, suivie de dégustation de produits et mets locaux. Cette Foire est organisée par l’Organisation d’Appui à la Démocratie et au Développement Local (OADEL).

Selon M.Edou, la Foire « ALIMENTERRE » se veut non seulement une vitrine pour faire connaître, les produits locaux, mais également, un cadre de concertation et d’échanges entre tous les acteurs intervenant dans le domaine.

« La +Foire « ALIMENTERRE »+ veut donc nous rappeler, à nous consommateurs togolais, qu’il existe au niveau national, des produits de qualité à valoriser et à privilégier au détriment des produits importés. Nous devons toujours savoir que derrière chaque assiette se trouve un paysan ou une paysanne », a-t-il souligné.

Le ministère de l’agriculture ne peut que soutenir un tel évènement, « car nous sommes convaincus que le développement agricole au Togo, passe par une meilleure offre de produits agroalimentaires sur nos marchés locaux », a ajouté M.Edou.

Pour la Directrice du Corps national de la paix, la Togo a beaucoup de ressources dans le secteur agricole : « la sécurité alimentaire peut connaître beaucoup de progrès au Togo, si chacun prenait conscience de son choix ».

« Au Togo, malgré les stratégies mises en place, le problème de la vente des produits agricoles se pose avec acuité. C’est pour cela que l’initiative de l’OADEL nous tient à cœur. Nous espérons que cette Foire constitue une opportunité de promouvoir les produits locaux », a indiqué Mme Cardona, invitant les tous les togolais à soutenir la production locale dans leur choix de consommation alimentaire.

« Il y a un véritable engouement autour de cette Foire au fil des années. Cette année, nous avons encore enregistré d’autres unités de transformation qu’on ne connaissait pas », a pour sa part noté Tata Yawo Amétoenyénou, le Coordinateur des Programmes de l’Ong OADEL.

« Nous avons constaté qu’il y a trop de produits importés qui inondent nos marchés. Les gens se ruent sur ces produits, pensant que ce sont les meilleurs produits, alors qu’il existe chez nous des produits alimentaires faits avec des produits agricoles locaux. C’est une Foire d’expositions-vente pour montrer à la population togolaise, notamment celle de Lomé, que sur le marché togolais, il existe des produits naturels de qualité d’origine togolaise, sans produits additifs », a-t-il précisé.

« En consommant ces produits locaux, nous donnons du pouvoir d’achat aux producteurs et transformateurs locaux, nous investissons dans l’économie nationale et nous permettons au pays de se développer économiquement », a ajouté M.Amétoenyénou.

Sont au menu de cette Foire « ALIMENTERRE » : des expositions-ventes des produits alimentaires, des projections de films sur l’alimentation, des animations et des jeux pour enfants et adultes autour de l’assiette, ainsi que des ateliers de cuisine.

Le public aura également droit à des conférences-débats sur des thèmes tels que « les plantes pérennes à feuilles comestibles », « l’importance nutritionnelle des plantes alimentaires au Togo : cas du soja et du moringa » et « l’élevage au Togo : réalités et contraintes ».

Une grande soirée de concert avec dégustation, animée par le groupe Sassamosso est prévue le 10 novembre.

Rappelons que cette la Foire « ALIMENTERRE » ouvre ses portes, après le 4eme Festival de films « ALIMENTERRE » qui a sillonné l’ensemble du pays pendant environ un mois.

Le Festival de films ALIMENTERRE vise notamment à donner les moyens au public de s’informer et de se forger une opinion éclairée sur les enjeux économiques, politiques, sociaux et environnementaux permettant un accès à une alimentation saine et suffisante pour tous. Ce Festival vise également à inciter les populations à une réappropriation de la question alimentaire par les citoyens et redonner à l’alimentation sa juste valeur, en reconsidérant le travail des agriculteurs et à proposer des pistes d’action concrètes individuelles et collectives, pour soutenir un système alimentaire plus équitable et plus respectueux de l’environnement. FIN

Junior AUREL

savoirnews

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*