|

Lancement officiel à Tsévié de l’atelier régional de la finalisation et de la délimitation des unités administratives

image_pdfimage_print

Le Directeur de cabinet au ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Teko Méwonamovo a présidé vendredi à Tsévié (35 km au nord de Lomé) au lancement officiel de « l’atelier régional d’échanges en vue de la finalisation et de la délimitation des unités administratives, a constaté l’Agence Afreepress.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la préparation et de l’adoption du projet de décret de consolidation portant sur la délimitation de l’ensemble des cantons du Togo.

Selon le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, chargées de l’exécution du projet, l’objectif visé par ledit atelier est de procéder à la “finalisation des limites des cantons et la résolution des cas litigieux mis en exergue lors des consultations organisées par les préfets chargés de trouver des solutions aux différends de limitations”.

Le Directeur de cabinet du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales a, au cours de cette cérémonie de lancement, présenté aux représentants des cantons ayant pris part à la cérémonie d’ouverture, toute l’importance que revêt un tel exercice. “La décentralisation administrative et le processus de décentralisation ne peuvent aboutir à la meilleure administration et au développement harmonieux durable escomptés, si le champ territorial des structures administratives, objets de gestion du territoire, n’est pas maîtrisé”, a relevé le représentant du ministre de l’Administration du territoire, de la décentralisation et des collectivités locales. Ce dernier a mis l’accent sur les problèmes liés à la délimitation des collectivités territoriales et à la définition des ressorts territoriaux des cantons, des problèmes qui, a-t-il fait observer, se posent avec “acuité”.

Dans le souci de mieux dessiner les limites des cantons et préfectures du Togo, le gouvernement avait initié un avant-projet de décret et commandité des études. Ces études menées depuis 2005 ont abouti à des résultats faisant ressortir des cas litigieux qui, selon le Directeur de cabinet du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, “requièrent l’arbitrage de la hiérarchie” surtout à cause de la création de nouvelles communes urbaines et préfectures qui viennent ajouter au problème de délimitation.

Ces ateliers régionaux qu’initie le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales ont pour objectif de régler de façon définitive ces problèmes. Celui de Tsévié constitue le premier d’une série de cinq prévues pour se tenir dans les chefs-lieux des différentes régions du Togo.

L’équipe de tournée chargée de procéder à la validation des documents dans toutes ces régions sera présidée en personne par le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Gilbert Bawara.

Ont pris part ce vendredi à Tsévié à la cérémonie de lancement de l’atelier pour le compte de la région Maritime, les préfets et présidents de délégations spéciales de préfectures et de communes de la région Maritime, des chefs cantons et de villages venus des préfectures environnantes.

Afreepress

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*