|

L’ANC soutient le Rapport 2011 de la LTDH

image_pdfimage_print

DÉCLARATION

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) a pris connaissance avec intérêt du rapport annuel de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) sur la situation des droits de l’homme au Togo, publié le 12 décembre 2011, à l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme.

L’ANC se félicite de la qualité du document et apporte tout son soutien à ce rapport qui, à l’instar des rapports précédents de la LTDH, présente sans complaisance, les graves violations des droits de l’homme dans tous les domaines au Togo et formule de nombreuses recommandations pertinentes à l’endroit des pouvoirs publics.

La situation des droits de l’homme continue de se dégrader de façon inquiétante d’une année à l’autre dans notre pays. Cette situation interpelle le gouvernement qui, au lieu de prendre la véritable mesure du problème et de mettre en œuvre les recommandations de ce rapport, se livre à des gesticulations pour nier les réalités et se soustraire à ses obligations constitutionnelles et à ses responsabilités.

L’ANC dénonce et condamne cette attitude du gouvernement RPT qui encourage l’impunité en protégeant les auteurs, complices et commanditaires des crimes et de tous les actes de violation des droits de l’homme relevés chaque année par les différents rapports des Organisations de Défense des Droits de l’Homme (ODDH) en général et ceux de la LTDH en particulier.

En saluant les populations togolaises, notamment les jeunes, pour leur courage, leur détermination et leur prise de conscience des dégâts importants causés à notre pays par l’injustice, la mal gouvernance et les violations répétées des droits et libertés ainsi que de la Constitution et des lois, l’ANC les invite à redoubler de vigilance pour ne pas se laisser distraire par les élucubrations du gouvernement sur les violations des droits de l’homme relevées dans le Rapport 2011 de la LTDH.

L’ANC appelle l’ensemble des forces vives à se mobiliser pour soutenir les ODDH dans leurs efforts incessants en vue de protéger les citoyens des abus et autres dérives des pouvoirs publics, de promouvoir et de défendre les droits et libertés dans notre pays.

Fait à Lomé, le 14 décembre 2011

Pour le Bureau National

La Vice-Présidente

Manavi Isabelle AMEGANVI

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*