|

La prochaine campagne de vaccination contre la poliomyélite sera lancée jeudi prochain à Nadoba (Nord) (Charles Kondi Agba)

image_pdfimage_print

La prochaine campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite sera lancée jeudi prochain à Nadoba, village situé à environ 460 km au nord de Lomé, a annoncé ce lundi à Kara (environ 420 km au nord de Lomé) lors d’une conférence de presse, Charles Kondi Agba, le ministre de la santé, a constaté un envoyé spécial de l’Agence Savoir News.

Plusieurs personnalités dont Dr Viviane Van Steirteghem, la Représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont assisté à cette conférence de presse.

Cette campagne de vaccination contre la poliomyélite, sera couplée à la supplémentation en vitamine A et au dépistage de l’Albendazole.

Elle se déroulera dans les six régions sanitaires du pays (Lomé Commune, Maritime, Plateaux, Centrale, Kara et Savanes) en deux phases : du 23 au 25 mars pour la première phase et du 4 au 6 avril pour la seconde phase.

L’année 2012 a été déclarée « année d’urgence polio », car il faut absolument interrompre définitivement la circulation du Poliovirus Sauvages (PVS) en Afrique et du reste du monde. Ainsi, tous les pays du bloc épidémiologique ouest-africain excepté l’Algérie, organisent deux passages de Journée Nationale de vaccination (JNV)/Polio au premier trimestre 2012 dont le premier passage du 23 au 25 mars, afin de consolider les acquis de 2011.

« Pour cette campagne, les vaccinateurs passeront dans des maisons, des écoles, des lieux publics, des églises et des marchés pour donner les deux gouttes de vaccin contre la poliomyélite aux enfants de 0-59 mois, la vitamine A et l’Albendazole », a indiqué M.Agba.

Selon le ministre, la Vitamine A est nécessaire pour certaines cellules dites embâtonnées de la rétine : « donc il faut absolument qu’on leur donne cette supplémentation ».

« En outre dans nos villages, il est courant de voir des enfants au ventre ballonné. Cela est du aux parasites intestinaux, les ankylostomes. Les enfants qui ont l’âge indiqué, recevront en plus, de l’albendanzole pour leur permettre de lutter contre les vers intestinaux », a-t-il souligné.

Les actions entreprises dans le cadre de l’initiative d’éradication de la poliomyélite dans le monde – lancée en mai 1988 par l’Assemblée mondiale de la santé – ont permis de diminuer le nombre de cas de plus de 99%, passant de plus de 350.000 cas dans plus de 125 pays d’endémie à moins de 500 cas déclarés en 2010.

En 2011, il ne restait plus que quatre pays d’endémie dans le monde : le Nigeria, l’Afghanistan, l’Inde et le Pakistan.

Parallèlement, de nombreux pays indemnes de poliovirus sauvage depuis 2005 ont connu une réimportation du virus.

Au Togo, trois cas de poliovirus sauvages ont été notifiés en 2008 et 6 cas en 2009. Depuis Octobre 2007, le pays a été déclaré indemne de PVS.

« C’est dire donc que le poliovirus sauvage circule en Afrique de l’Ouest et le Togo n’est toujours pas à l’abri d’une réimportation », a averti M.Agba.

« Maintenant que la campagne est déclarée, aidez-nous à sensibiliser encore plus. Nous voulons des citoyens aux jambes valides, solides pour participer au développement de ce pays », a-t-il précisé.

Rappelons que la poliomyélite est une maladie très infectieuse provoquée par un virus. Elle touche surtout les enfants de moins de cinq ans. Le virus se transmet à travers des aliments contaminés, l’eau souillée et les fèces. Le virus attaque le système nerveux. Une infection sur deux cent entraîne des paralysies irréversibles, le plus souvent des membres inférieurs. Parmi ces personnes paralysées, 5% à 10% décèdent de paralysie respiratoire. FIN

De Kara, Lambert ATISSO

savoirnews.net

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*