|

La BIDC a accordé ce mercredi, un prêt de 5 milliards de F.CFA à la société Pierres Ornementales et Marbres du Togo (POMAR Togo SA)

image_pdfimage_print

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) a octroyé ce mercredi, un prêt de 5 milliards de F.CFA à la société Pierres Ornementales et Marbres du Togo (POMAR Togo SA) pour le financement partiel du projet d’extraction et d’exploitation de gisements de marbre à Pagala (environ 260 km au nord de Lomé), couplé à l’implantation d’une usine de transformation pour la commercialisation de pierres ornementales et produits dérivés à Lomé, a appris l’Agence Savoir News auprès de ladite Banque.

Les documents relatifs à ce prêt ont été signés par Ernest D. Komenan, Vice-président chargé des Opérations de la BIDC et Hélios Rodriguez, Directeur Général de POMAR Togo SA. Etaient également présents à la cérémonie, les principaux collaborateurs des deux institutions.

La cérémonie de signature de ce jour porte à 59 milliards de F.CFA, le montant des engagements nets cumulés de la BIDC au Togo, dont 45 028 414 UC, soit 70 318 217 USD (34,21 milliards de F.CFA) en faveur du secteur privé.

La BIDC s’est engagée à apporter son concours financier à POMAR Togo SA dans le cadre de ses objectifs de financement du secteur privé, conformément aux orientations de son Plan stratégique 2010-2014.

En effet, de par le dimensionnement des activités d’extraction (250 000 m3), les potentialités des gisements, tant en quantité qu’en qualité, ainsi que l’entrée de recettes fiscales, la mise en œuvre de ce projet de grande envergure, va contribuer de façon significative, à créer des emplois et relever, par la même occasion, la qualité de vie des populations togolaises.

Ce faisant, la BIDC conforte ainsi sa vocation de véritable stimulateur de croissance et d’instrument de lutte contre la pauvreté dans les quinze Etats membres de la CEDEAO.

POMAR Togo SA est une société anonyme, au capital de 3 milliards de F. CFA, spécialisée dans l’extraction à grande échelle de blocs de marbre, granit et pierres ornementales.

La transformation en produits semi-finis et finis d’une partie de cette production, deuxième phase du projet, se fera dans une usine qui sera opérationnelle à Lomé

Rappelons que la BIDC est une institution financière internationale née en 1999, de la transformation du Fonds de la CEDEAO créé en 1975, en même temps que le Secrétariat Exécutif (devenu aujourd’hui Commission de la CEDEAO), par le Traité de la CEDEAO.

La BIDC comprend deux guichets dont l’un est destiné à la promotion du secteur privé et l’autre au développement du secteur public.

L’objectif essentiel de la Banque est de contribuer à l’essor économique de l’Afrique de l’Ouest à travers le financement des projets et programmes de la CEDEAO et du NEPAD qui sont, entre autres, les programmes relatifs au transport, à l’énergie, aux télécommunications, à l’industrie, à la réduction de la pauvreté, à l’environnement et aux ressources naturelles.

savoirnews.net

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*