|

Kokou Tozoun a-t-il échappé de justesse au sort de Pascal Bodjona ?

image_pdfimage_print

Il a servi le père et aujourd’hui le fils. Il a plusieurs fois occupé des postes de responsabilité. Son nom revient très souvent dans plusieurs manœuvres tramées par le pouvoir. Récemment ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé des relations avec les institutions, il est subitement débarqué de ce poste pour être nommé à la tête de la HAAC, un garage qui lui est réservé. Lui, c’est monsieur Kokou Biossey Tozoun.

En violation des textes organiques régissant la Haac, celui qu’on entend souvent sur les médias donner des leçons de professionnalisme aux journalistes, est encore dans les girons politiques. Des informations font état du fait que le Président de la HAAC participerait discrètement à des réunions politiques. Pour éviter d’attirer l’attention sur lui, à l’occasion des réunions des ressortissants du Moyen-Mono, il vient nuitamment dans une voiture diplomatique. Ce qui a pour fin de tromper la vigilance de la population.

En effet l’éjection de celui qui haranguait ses frères du village que lui, « il a la politique dans le sang », a surpris plus d’un. Selon des indiscrétions, Kokou Tozoun a échappé au sort de Pascal Bodjona. Courant 2010-2011, dans la foulée du conflit qui opposait les Adja du Togo, Kokou Tozoun a entamé une grande tournée nationale de Lomé à Cinkassé pour rencontrer ses frères. Il avait eu le soutien de Faure Gnassingbé et la tournée aurait coûté environ 500.000.000 de nos francs. Mais panique.

Soupçonné de visée électoraliste et de conquête de la base pour un agenda caché, les agents de l’Agence nationale de renseignement (Anr) et quelques caciques du système auraient alerté Faure Gnassingbé sur les ambitions politiques de Tozoun. La réaction du Prince ne s’est pas fait entendre. Tozoun est évacué du gouvernement pour, selon des sources, le mettre à la disposition de la Justice. Comme griefs, il devrait lui être reproché des malversations financières dans l’affaire ReDeMaRe et la gestion chaotique des projets OHADA. Mais à la dernière minute, une nouvelle formule a été trouvée pour le sauver. Il est nommé à la tête de la HAAC, histoire de le garer à jamais. Mais Tozoun rebondit nuitamment sur la scène politique en prenant des initiatives de positionnement sur le terrain. Actuellement entre lui et Faure Gnassingbé, les relations continueraient de se dégrader.

Pierre-Claver K.

lalternative-togo

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*