|

Journée de prière, Sixième édition – Lomé, le 26 Juillet 2011 – Siège National de OBUTS

image_pdfimage_print

JOURNÉE DE PRIÈRE, D’HUMILITÉ ET DE JEÛNE POUR LA REPENTANCE DES PÉCHÉS ET LA RECONCILIATION DU PEUPLE TOGOLAIS AVEC LUI-MÊME ET AVEC DIEU
Sixième édition – Lomé, le 26 Juillet 2011 – Siège National de OBUTS
MESSAGE DU PRÉSIDENT
Mes Cher (e) s Ami (e) s, Chers Frères et Soeurs en Christ, Chers Croyants de toutes confessions ;
Belles Ames unies dans la communion au Dieu Tout Puissant !
Nous voici aujourd’hui à la sixième édition de la journée de prière et de jeûne pour le Togo cinq mois après son démarrage.
Et comme tout chemin de lumière, le quotidien du Peuple togolais indique que nous arpentons des sentiers sinueux et escarpés qui laissent planer le doute quant à la voie que nous avons solennellement choisie.
Mais en réalité c’est la preuve que le chemin de la foi est bien la voie par excellence pour faire passer le Togo du statut d’ « orphelinat de l’humanité » à celui d’ « or de l’humanité » car là où se déclinent les limites humaines commencent véritablement la Gloire de Dieu.
L’actualité nationale depuis notre dernière rencontre il y a un mois ici même en ces lieux est à tous égards, si riche et si dense qu’elle traduit manifestement une fois de plus le paradoxe du cheminement spirituel qui est nôtre.
Au nombre des événements qui ont retenu l’attention de tous, l’on notera le discours de Mme Patricia HAWKINS, Ambassadrice des USA au Togo, prononcé le 6 Juillet 2011 qui pointa du doigt les dérives politiques et économiques, ainsi que celles relatives aux violations massives des droits de l’homme au Togo, notamment la liberté de manifester.
Il y a cependant lieu de relever que ce constat accablant formulé par la diplomate sur les graves dérives de la Gouvernance incarnée par Faure GNASSINGBE, fut malheureusement terni par l’hommage apocryphe qu’elle a cru pouvoir rendre au scrutin présidentiel du 4 mars 2010, qui de l’avis de tous ne fut que la réédition de
la forfaiture de 2005, avec le même score, des morts, des dégâts matériels et des blessés, en moins certes ; constatations également relevées dans le rapport final de la mission d’observation électorale de l’UE (MOEUE) au Togo.

Lire et télécharger la suite du document en cliquant ici

Tags: ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*