|

Interview de Zeus AJAVON, Coordinateur du CST : « Je n’ai jamais été ni renvoyé, ni éjecté, ni sorti manu militari par le CACIT comme le disent certaines personnes »

image_pdfimage_print

zeus_ajavon_16112012
 
Annoncé comme avoir été éjecté de la tête du Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) Zeus AJAVON (photo), président du CACIT et coordonnateur des activités du Collectif « Sauvons le Togo – CST — » se prononce sur le sujet. « Je n’ai jamais été ni renvoyé, ni éjecté, ni sorti manu militari par le CACIT », a confié à l’Agence Afreepress, ce septuagénaire qui affirme s’être soi-même « momentanément un peu mis en retrait » de la direction du CACIT pour des raisons de « santé ». « C’est moi-même qui ai pris cette décision, personne ne m’a éjecté. Vous-mêmes vous avez vu que du fait de mes nombreuses occupations j’étais tombé malade. J’ai prévu ça pour quelque temps seulement. Retenez que je n’ai jamais été éjecté », soutient l’avocat. Lire l’interview.
 
Afreepress : Bonjour Zeus AJAVON, dites-nous si réellement vous avez été mis en minorité au sein du CACIT comme le dit la rumeur.
 
Zeus AJAVON : Je n’ai jamais été ni renvoyé, ni éjecté, ni sorti manu militari par le CACIT comme le disent certaines personnes et comme je l’ai lu dans un journal à sensation de la place.
 
C’est pour vous dire que je me suis moi-même momentanément mis un peu en retrait parce qu’étant aujourd’hui coordonnateur du CST, coordonnateur des associations de défense des droits de l’Homme, avocat défendeur de beaucoup de dossiers brûlants et au même moment dirigeant d’une équipe sportive, j’ai préféré me mettre en retrait aussi bien par rapport au CACIT qu’au niveau du sport.
 
C’est moi-même qui ai pris cette décision, personne ne m’a éjecté. Vous-mêmes vous avez vu que du fait de mes nombreuses occupations j’étais tombé malade. J’ai prévu ça pour quelque temps seulement. Retenez que je n’ai jamais été éjecté.
 
Afreepress : On soutient aussi que vos compagnons du CACIT vous demandent un bilan des activités de l’association pour cette année, est-ce vrai ?
 
Zeus Ajavon : Non, le CACIT ne se réunit jamais pour faire un bilan. Si on dit que je suis éjecté, il faut que ce soit l’Assemblée générale qui le fasse or, il n’y a pas cette Assemblée générale. Il y a eu des conseils d’administration et c’est au cours de ces conseils que moi-même j’ai annoncé que j’allais me mettre un peu en retrait pour que le Vice-président prenne les choses en mains, mais je suis toujours président et pendant ce temps je vais me reposer un peu. C’est tout. Je ne sais pas où ces presses à sensation ont pris leurs renseignements et puis on a mis totalement des choses idiotes qui n’ont aucun rapport avec la réalité.
 
Afreepress : Quel bilan alors faites-vous des activités du CST à la fin de l’année ?
 
Zeus Ajavon :Le CST est né un 4 avril et cela fait un peu plus de six (6) mois que nous existons, mais nous avons fait beaucoup de choses, énormément de choses. Je suis convaincu que depuis 1990 aucune organisation n’a fait autant pour le peuple togolais pendant six (6) à huit (8) mois que ce qu’a fait le CST et nous allons continuer de faire d’autres choses au cours de ce mois de décembre et en janvier 2013.
 
Nous affirmons que le bilan est largement positif malgré le fait que les gens semblent ne pas avoir de nos nouvelles ces derniers temps nous disons que le mieux c’est de s’organiser pour faire des choses efficaces et c’est ce que nous sommes en train de faire. C’est pour cela que nous avons fixé les manifestations des femmes sur le 20 décembre et les 10, 11, 12 janvier 2013 les trois jours du tour de Jéricho et bien d’autres choses encore.
 
Nous sommes sûrs, les choses vont véritablement changer au Togo.
 
Interview réalisée par Bernard Alognon.

 
afreepress

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*