|

Faure Gnassingbé : "Il est aujourd’hui important de redoubler de vigilance et de détermination face aux besoins des jeunes, des femmes et des plus démunis"

image_pdfimage_print

« Il est aujourd’hui important de redoubler de vigilance et de détermination face aux besoins des jeunes, des femmes et des plus démunis », a affirmé le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé dans l’éditorial du numéro spécial du Magazine « Chroniques de la Base » paru à l’occasion du 2ème Forum National des Acteurs du Développement à la Base qui s’ouvre ce jeudi à Kara (environ 420 km au nord de Lomé).

Cette rencontre permettra de faire le bilan des activités et le point par rapport à la mise en œuvre des recommandations issues du premier forum. Elle permettra également d’échanger sur la politique nationale du développement à la base ainsi que sur les bonnes pratiques en matière d’initiatives locales.

Ainsi quelque 600 participants issus des quatre coins du pays feront le bilan des actions, de développement à la base menées depuis la mise en route de ce concept nouveau au Togo.

« En mesurant le chemin parcouru, nous nous rendons tous compte à quel point il est aujourd’hui important de redoubler de vigilance et de détermination face aux besoins des jeunes, des femmes et des plus démunis. Certes, les réformes engagées ces dernières années donnent déjà des résultats encourageants », a indiqué Faure Gnassingbé dans son éditorial.

« A force de détermination, et grâce aux concours de tous, nous avons pu doter de nombreuses localités, en particulier en milieu rural des services sociaux de base. L’on assiste parallèlement à une responsabilisation accrue des communautés à la base et à une appropriation progressive des valeurs qui fondent le développement économique et social. Les communautés sont aujourd’hui mieux organisées et disposent d’outils de diagnostics participatifs et de planification. Elles sont devenues des acteurs et des partenaires à part entière du développement », a-t-il souligné.

Selon le chef de l’Etat togolais, « les diverses initiatives lancées en vue de faciliter l’accès aux microcrédits et aux services énergétiques ont généré des améliorations substantielles du vécu quotidien de nombreux citoyens. Tous ces outils et mécanismes conçus et développés pour les plus modestes, contribueront à terme à systématiser notre approche du développement à la base dans nos villes, nos villages et nos hameaux ».

« Les mutations positives auxquelles nous assistons ainsi sont un motif d’encouragement. Mais elles nous convient surtout à faire preuve de lucidité et de clairvoyance dans nos choix pour l’avenir. L’ampleur des défis sociaux et les attentes toujours plus nombreuses et plus pressantes de nos concitoyens les plus modestes nous font le devoir de prendre dès aujourd’hui toute la mesure du chemin qu’il reste à parcourir », a poursuivi Faure Gnassingbé.

Pour le président togolais, « le développement à la base doit être le fer de lance de la nouvelle dynamique qui met l’homme au centre du développement ».

« Nous devons tous nous engager avec détermination dans cette nouvelle dynamique et inscrire la solidarité et l’engagement au service des plus vulnérables au cœur de nos vies de tous les jours, car la paix sociale en dépend », a-t-il martelé, souhaitant que ce deuxième Forum soit une rencontre « d’échanges et de partage » qui « tienne pleinement ses promesses et qu’elle nous permette à tous de franchir un nouveau cap dans la lutte que nous avons engagée pour faire du développement à la base une réalité au Togo ».

Ce Forum qui doit se tenir au Palais des Congrès de Kara, prendra fin samedi prochain. FIN

Junior AUREL

savoirnews

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*