|

HOMMAGE A UN GRAND COMPAGNON DE LUTTE AKAKPOVI EMMANUEL AKITANI BOB

image_pdfimage_print

HOMMAGE A UN GRAND COMPAGNON DE LUTTE

AKAKPOVI EMMANUEL AKITANI BOB

(18/07/1929-16/05/2011)

Fo Bob,

Je m’incline avec émotion et déférence devant ta dépouille mortelle. C’est un devoir que j’accomplis au nom de tes proches collaborateurs politiques que nous avions été de longues années durant et de tous tes compagnons de lutte qui se reconnaissent en nous.

Au moment où finit ta course ici-bas, nous tenons tous à te rendre un dernier hommage et à te témoigner la grande affection, l’admiration et l’estime que nous avons toujours eues pour toi.

Ensemble, sous ta direction avisée, nous avons engagé une lutte résolue contre la dictature qui opprime ce peuple togolais depuis des décennies. Ensemble, nous avons fait face à l’adversité et affronté les violences de toutes sortes de la part d’un régime réfractaire au changement. Nous en gardons tous des marques indélébiles.

Fo Bob,

Tu as été de tous les combats et jamais tu n’as abandonné les champs de bataille. Tu as toujours été là, en première ligne, essuyant les coups, protégeant et réconfortant les victimes des exactions de la soldatesque, assumant avec courage et humilité, la réalité de la direction de la lutte sur le terrain.

Par deux fois, tu as porté, avec l’esprit d’abnégation et de sacrifice dont tu as toujours fait preuve, les espoirs de tout un peuple que tu as conduit à la victoire. Toutes les deux fois, cette victoire à été volée et confisquée. Pour tout cela, tu as payé un tribut mémorable !

Tu iras retrouver les pères de l’indépendance et fondateurs de la Nation togolaise. Tu iras retrouver Sylvanus Olympio, Augustino de Souza, Claudius Franklin, Moussa Konan, le Chef Palanga, Rudolph Thompson, le Chef Ndanou Dobli, Bayi Lucia Gadégbékou nèe Kada, Zakari Looky, Jules Moustapha Bayor, Confort Adjrévo Wilson …, ceux dans les pas de qui tu as marché sans défaillir et qui, comme toi, n’ont jamais accepté la compromission.

Tu nous as donné l’exemple et montré le vrai chemin de l’ABLODE. En retour, nous t’assurons de notre détermination à poursuivre la lutte pour l’instauration de la démocratie, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance dans notre pays.

En cet instant d’émotion et de douleur, nous voudrions une fois encore saluer ta mémoire, Akakpovi Emmanuel Akitani Bob, notre Frère et Grand Compagnon de Lutte et réitérer à ton épouse, à tes enfants et à ta famille, nos condoléances les plus attristées.

Adieu Fo Bob,

Et que la ‘’Terre de nos aïeux’’, que tu as tant aimée, t’accueille pour l’éternité !

Lomé, le 30 mai 2011

Jean-Pierre Fabre

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*