|

Gestion durable des ressources naturelles : Plus de deux cents millions de francs CFA en appui à 16 nouvelles organisations de la société civile

image_pdfimage_print

pnud_aideLomé, le 13 décembre 2012 : 400.000 dollars US, un peu plus de 202 millions de francs CFA, c’est le montant que le PNUD à travers le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) vient d’accorder pour la quatrième fois consécutive, à seize (16) organisations de la société civile togolaise. Ces financements visent à développer les capacités locales et à soutenir les efforts que font les communautés à la base pour réduire la pauvreté, par la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique, la lutte contre les changements climatiques, la protection des eaux internationales, la lutte contre la dégradation des terres et la lutte contre les produits chimiques dangereux.

‘’Nous nous réjouissons de cette bouffée d’oxygène qui va considérablement améliorer le cadre de vie de nos communautés’’ a déclaré la porte parole des bénéficiaires, Mme Poone Tambila.

Depuis 2009, au Togo, le Programme de micro financement du FEM appuie et accompagne, jusqu’à 50.000 dollars US par projet, des actions identifiées par les communautés à la base et portées par les organisations de la société civile (ONG, associations de développement, comités villageois de développement, etc.). A ce jour 48 projets ont été financés par le programme pour un montant total de 1 million deux cent trente mille deux cents dollars US, environ 623 millions de francs CFA. Tous ces projets comportent des dimensions économiques destinées à la valorisation des produits issus de la diversité biologique et à la création et/ou au renforcement des sources de revenus des communautés bénéficiaires.

Les seize (16) projets concernés par les nouveaux financements portent sur la gestion des écosystèmes fragiles, la conservation des forêts communautaires, le développement de la foresterie rurale, le développement de systèmes de production résilients aux changements climatiques, la promotion de systèmes durables de production maraichère. Ils seront mis en œuvre dans toutes les régions du Togo pendant les trois prochaines années.

La cérémonie de signature des protocoles de financement a eu lieu ce jeudi 13 décembre 2012 entre la Représentante Résidente du PNUD, Mme Khardiata LO N’Diaye, et les représentants des seize organisations bénéficiaires, en présence de la Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, Mme Ekué Dédé Ahoéfa et de nombreux partenaires. Toutes les deux ont exhorté les bénéficiaires à une gestion saine des ressources mises à leur disposition

pnud

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*