|

Foot: Ça chauffe entre Adebayor et City

image_pdfimage_print

Comme à chaque période de mercato, Manchester City se distingue dans la rubrique des transferts en recrutant à tour de bras, mais aussi en se délestant de quelques gros salaires parmi son effectif pléthorique. Au rayon des départs cette intersaison, Emmanuel Adebayor est prié de plier bagages et de trouver un nouvel employeur. Sauf que l’ancien attaquant d’Arsenal et de Monaco ne l’entend pas de cette oreille. Le Togolais compte même attaquer City pour licenciement déguisé.

Si désormais Manchester City s’est fait une réputation en ce qui concerne le recrutement des joueurs les plus chers du marché, sans même regarder le nombre de zéros sur le chèque, le club de City s’est aussi distingué pour sa faculté à se séparer de ses entraîneurs ou joueurs sans aucune autre forme de procès. Avec près de 40 joueurs dans l’effectif professionnel, la masse salariale des Citizens atteint des records en la matière. C’est la raison pour laquelle le club souhaite se séparer de quelques éléments superflus, dont Emmanuel Adebayor.

Sauf que l’attaquant international togolais compte ne pas se laisser montrer la porte de sortie de cette manière. Conseillé par ses avocats, Emmanuel Adebayor envisage d’attaquer Manchester City pour licenciement déguisé. Écarté de l’équipe première, depuis la reprise de l’entraînement, par l’entraîneur Roberto Mancini au même titre que Wayne Bridge, Craig Bellamy, Michael Johnson, Shay Given, Nedum Onuoha et Roque Santa Cruz, l’ancien Monégasque est scandalisé par l’attitude des Skyblues: « C’est très blessant et insultant. Ça veut dire beaucoup sur Manchester City« , s’est-il offusqué, dans des propos relayés par RMC.

« Personne n’a pris la peine de m’appeler« 

En quittant Arsenal pour rejoindre les Mancuniens à l’été 2009, pour un salaire mensuel de 600 000 euros, Adebayor ne s’attendait surement pas à un tel traitement de la part de sa direction. Une collaboration qui risque de se terminer une fois de plus sur un sentiment d’amertume pour le joueur. Désormais indésirable à City, le Togolais n’a pas non plus été conservé par le Real Madrid, qui l’avait accueilli sous la forme d’un prêt cet hiver. Malgré un contrat qui court jusqu’en juin 2014, son départ est inéluctable: « Il est clair qu’on ne veut plus de moi ici. Mais personne n’a pris la peine de m’appeler. Brian Marwood s’est contenté de demander à sa secrétaire de m’envoyer un mail. J’ai appris que c’était la même chose pour au moins six autres joueurs. Quel intérêt de me vouloir à l’entraînement alors qu’ils seront tous aux États-Unis? Je vais m’entraîner seul? »

L’attaquant de 27 ans ne compte donc pas en rester là et menace d’attaquer son club devant les tribunaux. « Ils veulent être le plus grand et le plus titré club du monde mais les gens qui dirigent ne se comportent pas du tout de cette façon. Personne à City n’est un homme pour s’expliquer en tête-à-tête avec moi. » Le point de non-retour est donc clairement franchi. Reste maintenant au géant Togolais à trouver une porte de sortie digne de ce nom pour continuer une carrière décidément bien mouvementée.

source:  football.fr

Laissez un commentaire

WordPress

*