|

Fête de l’indépendance: L’UFC ne fêtera pas au côté du gouvenement de Faure Gnassingbé

image_pdfimage_print

L’UFC, le parti de M. Gilchrist OLYMPIO a décidé de boycotter les manifestations officielles de la célébration du 51e anniversaire de l’indépendance du Togo.Raison évoquée ,la présence depuis quelques jours des bustes des 3 anciens chefs d’état du Togo dont le Gal Gnassingbe Eyadéma .

Dans une déclaration ,le jeudi 21 avril ,l’ANC de Jean Pierre Fabre a dénoncé cette attitude du gouvernement togolais  , lui reprochant de manipuler l’histoire de la nation et accuse ouvertement Gilchrist de complicité active avec le gouvernement de Faure Gnassingbe .

« Par lettre en date du 12 avril 2011 adressée au Chef de l’Etat, le Président National de l’UFC, M. Gilchrist OLYMPIO, a attiré sa haute attention sur le caractère inapproprié et historiquement injustifiable de l’érection des statues de tous les Chefs d’Etat ayant dirigé le Togo depuis 1960 à la place de l’indépendance. Il a suggéré qu’un autre lieu puisse être aménagé pour accueillir les statues de tous ceux qui ont dirigé le pays depuis son accession à la souveraineté internationale », indique une déclaration du Bureau directeur de l’UFC, signée de son président M.Olympio.

« Cette lettre a été suivie de plusieurs entretiens avec le Chef de l’Etat lui-même, et certains de ses plus proches collaborateurs, au cours desquels M. Gilchrist OLYMPIO a réitéré la position ferme et sans nuance de l’Union des Forces de Changement. Toutes les démarches effectuées pour annihiler ce projet furent vaines, aux motifs inacceptables que les travaux étaient déjà trop avancés, alors qu’il s’agit en l’espèce de prendre une décision politique conforme à la vérité historique, et allant dans le sens de la Réconciliation nationale », poursuit le texte.

« Le Monument de l’Indépendance est un symbole sacré pour le Peuple Togolais. En conséquence, le Bureau directeur de l’UFC demande solennellement au Chef de l’Etat de jouer son rôle d’arbitre en revenant sur ce projet, et de faire aménager d’autres endroits dans la capitale pour accueillir les statues indûment érigées à la Place de l’Indépendance. Pour toutes ces raisons et compte tenu du symbole que représente cette place pour notre peuple, l’UFC ne pourra pas participer aux manifestations officielles de cette fête de l’indépendance », souligne la déclaration de l’UFC.

 

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*