|

Faure Gnassingbé à New York pour la 67eme session de l’Assemblée générale des Nations Unies

image_pdfimage_print

Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé séjourne à New York où il prendra part à la 67eme session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui s’ouvrira mardi, a appris lundi soir, l’Agence Savoir News auprès de la présidence togolaise.

Le chef de l’Etat sera à la tribune mardi pour un discours, a précisé cette source, affirmant que Faure Gnassingbé s’entretiendra en privé avec certains de ses homologues.

Pour cette 67eme session de l’Assemblée générale des Nations Unies, la réunion de haut niveau sur l’Etat de droit se tiendra mardi et portera sur le thème de l’Etat de droit aux niveaux national et international

Cette réunion regroupera des représentants des États Membres, des ONG de la société civile et d’autres organisations internationales. C’est une occasion unique de discuter et de s’accorder sur un programme commun pour le renforcement de l’Etat de droit.

L’ONU définit l’Etat de droit comme un « principe de gouvernance en vertu duquel l’ensemble des individus, des institutions et des entités publiques et privées, y compris l’État lui-même, ont à répondre de l’observation de lois promulguées publiquement, appliquées de façon identique pour tous et administrées de manière indépendante, et compatibles avec les règles et normes internationales en matière de droits de l’homme ».

La promotion de l’Etat de droit aux niveaux national et international s’inscrit au cœur de la mission de l’Organisation des Nations Unies.

Il est indispensable de respecter l’Etat de droit si l’on veut instaurer une paix durable au sortir d’un conflit, assurer efficacement la protection des droits de l’homme et réaliser des progrès économiques soutenus et le développement.

Rappelons que l’Assemblée générale est le principal organe délibérant, directeur et représentatif de l’ONU. Composée des représentants des 193 Etats Membres de l’Organisation, elle offre un forum multilatéral de discussion unique sur tout l’éventail des questions internationales abordées dans la Charte.

L’Assemblée tient chaque année une session ordinaire intensive de septembre à décembre, qui peut au besoin se prolonger au-delà de cette période. FIN

Junior AUREL

savoirnews

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Weboy

*