|

Et de deux pour l’Anc : Une marche de protestation et un pique-nique pour célébrer l’anniversaire

image_pdfimage_print

Le siège de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) est en ébullition depuis le début de cette semaine. Et pour cause. Le parti « des Talibans », comme le surnomment affectueusement certains de ses adversaires, fête ses deux ans d’existence. 10 octobre 2010, à 10 heures 10mn, l’ANC est née dans la foulée d’une tension qui a éclaboussé l’UFC au lendemain de la présidentielle de 2010. Mercredi 10 octobre 2012, cela faisait deux ans (seulement) que le parti de Jean-Pierre Fabre et les siens a fait son apparition sur la scène politique togolaise. Mais le parti Orange draine des foules.

Depuis deux ans, l’Alliance Nationale pour le Changement et ses alliés du Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) marchent dans les rues de Lomé pour dénoncer les travers du régime Faure Gnassingbé. Plusieurs de leurs manifestations sont sauvagement réprimées, les militants arbitrairement arrêtés et détenus ; d’autres blessés et d’autres encore pourchassés, sont obligés de prendre la clé des champs. Plusieurs fois, le leader de l’ANC a été séquestré dans sa maison par les forces de l’ordre qui l’empêchent de rejoindre ses militants qui l’attendent dans les rues pour manifester. Le dernier acte de ces forfaitures reste les tirs de grenades lacrymogènes par les forces de l’ordre au domicile de Jean-Pierre Fabre, qui a fait de nombreuses victimes. Un acte qui a été condamné par les organisations de défense des droits de l’Homme et les représentations diplomatiques au Togo.

A l’occasion de ce deuxième anniversaire, le parti organise plusieurs activités pour marquer l’événement. Ainsi demain samedi à partir de 8 heures, est prévue une marche de protestation pacifique à travers les rues de Lomé. La marche commence au carrefour de Tokoin-Doumasséssé au niveau de l’Eglise Baptiste. Elle aura pour point de chute la Place du Changement devant l’hôtel Palm Beach à la plage. Dimanche, une caravane festive sillonnera la ville de Lomé après un culte d’action de grâce à l’Eglise Méthodiste Salem de Hanoukopé. Elle sera suivie dans l’après-midi d’un pique-nique à la plage.

Un concert animé par les artistes togolais de la chanson a été organisé mercredi dernier au siège du parti. Les activités ont commencé depuis le lundi 8 octobre par un culte chrétien et une prière musulmane, toujours au siège de l’ANC.

« En deux ans, nous avons parcouru un long chemin fait de haut et de bas. Nous n’avons pas encore atteint l’objectif. Pour nous, la lutte continue pour la libération du peuple togolais. Je suis convaincue que nous verrons le bout du tunnel avec le courage et la détermination de la population togolaise », a indiqué Isabelle Améganvi, 2e Vice-présidente de l’ANC.

K. I.

lalternative-togo

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*