|

ELECTION BURKINA FASO: Il y a Compaoré et les autres

image_pdfimage_print

Dans deux jours, s’en sera finit de la campagne électorale pour le scrutin du 21 novembre. Elle ne restera pas longtemps dans les mémoires en matière de spectacles, de petites phrases. Le show politique auquel, les électeurs étaient en droit de s’attendre n’en pas été un.

Les sept candidats ont fonctionné presque à l’économie. Très peu de gadgets de la part des candidats.

Le candidat Blaise Compaoré trône seul sur les panneaux publicitaires de la ville. A mi-parcours de la campagne, des sms invitaient à voter le candidat du parti au pouvoir. On a même aperçu des bouteilles d’eau minérale à l’effigie de ce candidat.
Les partis politiques de l’opposition, conscients des moyens disproportionnés du parti au pouvoir ont tenté en vain lors des dernières reformes politiques et institutionnelles d’interdire l’usage des gadgets.

C’est ainsi que les six adversaires du président Compaoré, pour rester conforme à leur position n’en ont pas vraiment fait usage et cela par faute surtout de moyens.Ils ont plutôt adapté leurs stratégies aux moyens disponibles. En dehors de Me Sankara et de Hama Arba Diallo qui ont pu organiser de grand meetings, les autres contempteurs de Blaise Compaoré se sont plutôt livrés à du porte-à porte ou des assemblées générales. Des méthodes qui avaient certes leurs charmes à cause de la proximité entre le candidat et l’électeur qu’elles créent. Si leur inefficacité n‘est pas démontrée, ces méthodes sont perçues par une certaine opinion comme incapacité à mobiliser les électeurs.

En la matière, le parti au pouvoir s’est illustré, en organisant 13 grands meetings dans les 13 chefs-lieux de région, à grand renfort de publicité et vedettes de la chanson burkinabè et africaines. C’est ainsi que pour le meeting de Bobo-dioulasso tenu au stade de l’Amitié, un convoi de train dénommé « le train de la victoire’ a fait le trajet aller retour Ouagadougou Bobo-dioulasso. Le dernier meeting du candidat Compaoré prévoit ce samedi à Ouagadougou un grand show musical. Sont annoncés Meiway, Extra Musica, DJ Arafat Oumou Sangaré.

Me Sankara, quant à lui, a réservé son dernier meeting dans son fief de Yako à une centaine de kilomètres de la capitale.
Arba Diallo a donné rendez à ses militants à la Place de la Nation de la capitale pour un dernier baroud d’honneur. Ces deux candidats plus Fançois Kaboré, Emile Paré et Boukari kaboré dit le Lion viennent de déposé un recours devant le juge électoral pour dénoncer le caractère illégal de la carte d’électeur. Tous les renseignements prévus par la loi n’y figurent pas selon eux. On y trouve que les noms et prénoms ainsi que la date de naissance. La filiation est absente ainsi que le lieu de naissance. Mais, à deux jours du scrutin, l’on se demande ici, si cette action a une quelconque chance d’être examinée par le conseil constitutionnel. C’est un recours qui aurait pu « enflammer » la campagne, s’il avait été introduit plus tôt, affirme un juriste qui a voulu garder l’anonymat

source:koaci

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*