|

ECHOS DU CONGRES DU MOUVEMENT POUR UN TOGO NOUVEAU (MTN) A LYON , EN FRANCE

image_pdfimage_print

Le Congrès de lancement du Mouvement pour un Togo Nouveau (MTN) a ouvert ses travaux le vendredi 29 juillet 2011 dans la Commune de Saint-Fons à Lyon autour du thème « Alternance et Alternative ».Les travaux sont prévus pour durer deux jours. Les délégués étaient venus de l’Allemagne, de la Belgique, du Canada, des Etats-Unis et de plusieurs grandes villes de la France: Paris, Marseille, Lille… Ils ont été accueillis pour la plupart à l’aéroport Saint-Exupéry de Lyon ou à la Gare TGV de Lyon Part-Dieu par les organisateurs et représentants du MTN à Lyon.
La journée de vendredi était consacrée à un conclave qui a réuni seulement les membres fondateurs du Mouvement. Cette rencontre qui a débuté à 9h, n’a été autorisée qu’à quelques rares journalistes présents dont celui du mo5togo.com. Cette rencontre à huis clos a permis de peaufiner les textes fondateurs du MTN et de s’engager sur le chemin de la Sociale Démocratie. Par ailleurs, les congressistes ont reçu la visite du Président de la Ligue des Droits de l’Homme de Lyon M. Jacques Dumortier venu prodiguer d’utiles conseils aux participants. Au cours de cette rencontre qui a pris fin à 00h, un bureau du présidium de trois membres a été mis en place avec à sa tête Sanny Akakpo Akobi venu du Canada. Avec cette longue journée de travail, les membres fondateurs viennent de porter sur les fonds baptismaux le Mouvement pour un Togo Nouveau (MTN).

La journée de samedi a commencé par une séance de prière dirigée par Abel Gbogbo venu des Etats-Unis. Après avoir exécuté la Marche Républicaine et l’Hymne National, le président du Présidium a donné lecture du programme de la journée. Elle est consacrée essentiellement aux travaux en commission. Commission « Alternance » et Commission « Alternative ». On note à ces assises la présence des représentants d’autres associations togolaises telles que : le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise représenté par son coordinateur Général le Dr. Martin Amouzou de Lille, le Collectif des Togolais de Rhône-Alpes (CTRA) représenté par une délégation conduite par son Président Théo Agopome de Lyon ,l’Organisation Citoyenne Pyramid Of Yewe était représenté par son Coordinateur Général Koffi Folikpo venu de la Suisse. Lors de la restitution des travaux des commissions et au cours du débat, à la question de savoir si ce n’est pas un mouvement de trop le MTN ? Non, répond un responsable du Mouvement : « Le MTN s’inscrit dans une nouvelle dynamique. 51 ans après les indépendances, 20 après le déclenchement du processus de démocratisation, le Togo végète toujours dans la misère et la déconfiture et s’enlise dans le refus des réformes constitutionnelles et institutionnelles. » Il ajoute : « Le MTN veut reprendre le flambeau pour faire du Togo, un pays libre, démocratique et prospère. »

De même à la question de savoir pourquoi une mobilisation de plus dans la diaspora alors que tout se passe sur le terrain au Togo. Pour cette question, les membres fondateurs lèvent le doute. Pour eux, le MTN se propose de rassembler les Togolais de la diaspora et du Togo et contrairement aux organisations de la société civile de la diaspora, le MTN a un agenda politique. « Nous nous positionnons comme la relève politique au Togo. Le régime actuel se renouvelle et nous ne voulons pas subir une nouvelle dictature incarnée par Faure Eyadema », a notamment affirmé l’un d’eux

Outre le Congrès, c’étaient aussi des retrouvailles entre des anciens compagnons de lutte sur le terrain au Togo qui se retrouvent aujourd’hui éparpillés dans les quatre coins du monde. Ainsi on constate la présence de quatre anciens présidents de l’ancien Conseil des Etudiants de L’Université du Benin (CEUB) : Issifou Moussa, Antoine Koffi Nadjombe, Sanny Akobi, Lawson-Héllu Alphonse ; des anciens délégués généraux de facultés, des départements et Ecoles.

Après tout le Président du Présidium a présenté à l’assistance le bureau exécutif issu du congrès du MTN. Ce bureau de sept membres dont certains postes sont réservés à l’antenne du MTN au Togo est dirigé par M. Lawson-Héllu Alphonse du Canada.

Prenant la parole, le nouveau Président élu du MTN Lawson-Héllu a estimé que : «Faure Eyadéma s’est occupé jusqu’à présent de gérer l’héritage oppositionnel de son père. L’opposition s’est décapitée devant le système incarné par Faure. Pour preuve, il cherche à installer durablement son régime illégitime avec la complicité des réformistes de tout horizon. Nous pensons que le moment est venu de lui opposer une opposition vraie issue de sa génération. Faure doit se préparer sérieusement à faire face à ses opposants. » Avant de conclure que : « L’alternance et l’alternative constituent les objectifs fondamentaux de notre combat. Le MTN (Mouvement pour un Togo Nouveau) s’engage devant le peuple togolais et devant l’histoire d’aller au bout de sa mission, celle de libérer le peuple togolais. La misère, l’humiliation, la privation de liberté et tous les maux qui gangrènent la société togolaise doivent cesser. Tout gouvernement, tout dirigeant, quel qu’il soit, nous rencontrera sur son chemin s’il bafoue les principes fondamentaux de liberté, de justice, de démocratie de paix et de bien-être social pour tous les togolais.

Visiter le site de mtn en cliquant ici

Ce Congrès de deux jours a pris fin avec une photo de famille.
photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

photo congrès mtn

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*