|

Du matériel agricole pour un montant de 60 millions de F.CFA à des organisations paysannes et de jeunes entrepreneurs à Wahala

image_pdfimage_print

Une cinquantaine d’organisations paysannes et une dizaine de jeunes entrepreneurs ont bénéficié ce lundi à Wahala (environ 125 km au nord de Lomé) dans la préfecture de Haho, d’un lot de matériel agricole pour un montant total de 60 millions de F.CFA, a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News.

Ce geste s’inscrit dans le cadre du Projet de Soutien aux Activités Economiques des Groupements (PSAEG), initié et mis en œuvre depuis 2008 par le ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Le PSAEG a pour objectif général l’accroissement des revenus des membres des groupements et le développement des emplois ruraux dans les villages d’implantation du projet.

C’est Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre en charge du développement à la base qui a remis ce lot de matériel agricole aux bénéficiaires. Elle était assistée par son collègue de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Messan Kossi Ewovor.

Les autorités locales dont le Préfet de Haho, Aho Tsangani ont assisté à cette cérémonie.

Ce lot de matériel est composé notamment de motoculteurs, de décortiqueuses de riz, de presses à manioc, de moto-pompes, d’égreneuses de maïs, d’arrosoirs, de pulvérisateurs, de malaxeuses et de rappeuses.

Selon Mme Tomégah-Dogbé, l’objectif visé en mettant à la disposition de ces organisations paysannes et jeunes entrepreneurs, du matériel agricole, c’est de leur permettre de rentabiliser leurs productions et bénéficier de revenus plus importants : « ainsi, ils pourront bien s’occuper de leurs familles et participer de manière active au développement de notre pays ».

Selon la ministre, les bénéficiaires sont tenus cette fois-ci de verser une petite contrepartie, en raison des leçons tirées des expériences passées.

« Nous avons exigé des jeunes entrepreneurs, une contrepartie de 20% du coût du matériel et de 50% auprès des organisations paysannes, car elles bénéficient de grands équipements : décortiqueuses, égreneuses etc… de grandes capacités », a-t-elle souligné.

Le Porte-parole des bénéficiaires Simdjalim a pour sa part, rassuré les autorités togolaises, notamment la ministre du développement à la base du bon usage du matériel.

« Nous voulons vous rassurer que nous ferons un bon usage du matériel que nous avons reçu ce jour. Notre engagement repose aujourd’hui sur notre nouvelle conception du développement », a-t-il indiqué.

Rappelons que le PSAEG a pour objectif général l’accroissement des revenus des membres des groupements et le développement des emplois ruraux dans les villages d’implantation du projet à travers : le renforcement des capacités productives des groupements ciblés en les dotant d’équipements performants et adéquats, le renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles des groupements, le renforcement des capacités entrepreneuriales des groupements, l’appui au développement et à la promotion des micros-entreprises. FIN

De retour de Wahala, Lambert ATISSO

savoirnews.net

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*