|

Don d'environ 8 milliards de F.CFA de la Banque mondiale pour la gestion des "risques d’inondations et de dégradation des terres" au Togo

image_pdfimage_print

Ministre de la Planification, Dédé Ahoéfa Ekoué

La Banque mondiale a octroyé au Togo, un don d’environ 8 milliards de F.CFA (soit 16,9 millions de dollars US) pour appuyer la mise en œuvre du Projet de Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT), a appris mercredi, l’Agence Savoir News auprès de l’Institution financière.

Le PGICT vise principalement à renforcer les capacités institutionnelles des institutions ciblées à gérer les risques d’inondation et de dégradation des terres dans des zones rurales et urbaines qui sont les plus vulnérables à ces deux phénomènes au Togo. Le Projet sera mis en œuvre à travers les principales composantes: le renforcement institutionnel et sensibilisation (3,2 millions de dollars US), les activités communautaires pour l’adaptation aux changements climatiques et la gestion durable des terres (6,8 millions de dollars US) et systèmes d’alerte précoce, suivi environnemental et développement des connaissances (5,8 millions de dollars US).

Le PGICT cadre parfaitement avec la Stratégie de réduction de la pauvreté du gouvernement togolais. Il s’aligne aussi sur la Note de Stratégie Intérimaire de la Banque mondiale pour le Togo, ainsi que sur la Stratégie de la Banque mondiale pour l’Afrique qui vise, entre autres, à renforcer la résilience des pays face aux effets des chocs tels que les catastrophes naturelles.

Les inondations récurrentes auxquelles le Togo fait face ces dernières années ont eu des effets particulièrement dévastateurs, avec des pertes en vies humaines, la destruction des infrastructures, et un impact sur l’économie togolaise.

source : savoirnews.net

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*