|

Développement à la base : Mme Victoire Tomégah Dogbé sur le terrain pour un suivi "rapproché" des chantiers

image_pdfimage_print

La ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mme Victoire Tomégah Dogbé était vendredi et samedi dans les régions des Savanes, de la Kara et des Plateaux pour suivre de plus près des chantiers en cours dans le cadre des projets et programmes pilotes par son département, a constaté l’Agence Savoir News.

« Il s’agit d’un suivi rapproché pour me rendre compte de l’état d’avancement des différents chantiers et surtout voir comment les bénéficiaires s’approprient les projets et programmes », a indiqué Mme Tomégah Dogbé qui était accompagnée durant sa tournée par ses collègues de l’environnement et des ressources forestières, Dédé Ekoué et de la promotion de la femme, Patricia Zonvidé.

Les trois ministres se sont d’abord rendues à Tchiegle à l’extrême Nord-Ouest du Togo (environ 670 km de Lomé) vendredi ou elles ont touché du doigt le bon fonctionnement de la plateforme multifonctionnelle installée dans ladite localité dans le cadre du programme Plateformes Multifonctionnelles. Elles ont aussi visité le chantier de construction d’une unité de soins périphérique et des logements du personnel soignant en cours dans le milieu dans le cadre du projet de soutien aux micro-projets communautaires (PSMICO).

Pour rappel, une plateforme multifonctionnelle est une unité d’énergie décentralisée fonctionnant à base d’un moteur diesel entraînant divers modules de transformation de produits agricoles selon les besoins exprimés par les différentes localités.

Conçues pour se substituer à la force motrice des habitants des zones rurales et les soulager de leurs corvées quotidiennes, les plateformes multifonctionnelles leur rendent également d’autres services tels que l’aiguisage, les opérations de soudure et de menuiserie et les charges de batteries de téléphone portable.

La gestion de ces structures est confiée aux membres des groupements féminins dans les milieux ou elles sont implantées, au total 25 localités depuis le lancement de ce programme en mai 2011. Le Togo ambitionne d’en implanter 1.000 à l’horizon 2018.

Mme Tomégah Dogbé a poursuivi sa tournée samedi avec sa collègue de l’environnement dans la région de la Kara, notamment à Kara ou une « maison des jeunes » est en construction.

Les deux ministres se sont ensuite rendues à Atchonta, préfecture de Defale (environ 40 km de Kara) ou un bâtiment scolaire est en construction dans le cadre du PSMICO.

Ce bâtiment scolaire dont la construction doit s’achever avant la prochaine rentrée scolaire est composé de 3 classes, d’un bureau et magasin. Il sera équipe entre autre de 120 tables-bancs et de mobiliers pour le personnel enseignant pour un montant total de 22,5 millions de F CFA.

Mmes Tomégah-Dogbé et Ekoué ont poursuivi leur tournée par un petit détour au nouveau marché de Pya Lao Maza également en construction dans le cadre du PSMICO. Le nouveau marché se compose de 3 nouveaux hangars de 60 places chacun, d’un magasin de 315m3 et d’un bloc de latrines modernes à 6 cabines. 4 anciens magasins y ont été aussi réhabilités pour un montant total de 85,5 millions de F CFA.

Au cours des différentes étapes, la ministre du développement à la base a invité les populations à continuer à cultiver un esprit de paix et de solidarité, « gage », selon elle, de tout développement.

« C’est grâce à la paix qui prévaut actuellement dans notre pays que nous arrivons à mettre en œuvre nos différents projets. Pour qu’ils aboutissent, nous avons besoin de promouvoir également un esprit de solidarité parce que c’est ensemble qu’on pourra développer notre pays », a relevé Mme Tomégah-Dogbé.

Ses propos ont été soutenus par sa collègue Ekoué qui en a profite pour sensibiliser les populations à la protection de l’environnement. FIN

De Dapaong, Erick KAGLAN

savoirnews

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*