|

Détournement de fonds à la FTF : La FIFA suspend le financement des activités pour la saison 2012-2013

image_pdfimage_print

Rien ne va à la Fédération togolaise de football (FTF) et son président Gabriel Améyi semble seul. Le 30 octobre dernier, la FIFA a adressé à Gabriel Améyi une lettre dans laquelle elle relève des dépenses capricieuses pour lesquelles elle demande des justificatifs. Et le président avait 14 jours, soit jusqu’au 10 novembre pour s’exécuter. Mais de toute vraisemblance, il ne s’y est pas plié. Le courrier en question, il l’a d’ailleurs caché et n’en a jamais parlé aux autres membres du bureau. En attendant, la FIFA n’est pas prête à poursuivre le financement des activités pour la saison 2012/2013.

Fédération Togolaise de Football

M. Gabriel AMEYI

Route de Kegué

Boîte postale 05

LOME

Confidentiel et personnel

Zurich, le 30 octobre 2012

SG/do

Projet de soutien de la FIFA du football au Togo – financement des activités pour la saison 2012/2013

Monsieur le Président,

Une délégation conjointe de la FIFA et de la CAF s’est rendue à Lomé du 18 au 23 octobre 2012 pour définir les conditions du soutien de la FIFA pour la saison 2011/2012 au football togolais.

Afin que cette mission puisse se réaliser dans les meilleures conditions et pour pouvoir envisager l’avenir de notre coopération sereinement la FTF devait impérativement être en mesure de présenter à la délégation l’ensemble des justificatifs financiers pour les transferts effectués par la FIFA depuis avril 2012 pour la saison 2011/2012 (total de USD 432’400).

Force est de constater que la FTF n’a pas été en mesure de satisfaire cette demande essentielle et conditionnelle quant à la prolongation de notre soutien. D’autre part, notre délégation a demandé à plusieurs reprises lors de son séjour l’accès aux relevés bancaires du compte dédié au projet à la Banque Togolaise pour le Commerce et l’Industrie sans que cela ne soit possible.

Nous vous rappelons que ce compte spécifique au projet avec la FIFA ne peut en aucun cas être déficitaire et servir de caution à l’éventuelle ouverture de crédit.

L’examen partiel des comptes sur la période allant d’avril à septembre 2012 laisse apparaître que de nombreuses dépenses sans liens avec les objectifs du projet ont été effectuées: prise en charge de frais de l’équipe nationale alors que vous recevez d’autres subventions pour ce faire, vos propres déplacements ainsi que ceux de membres du Comité Exécutif à l’étranger, frais de télécommunications et d’électricité exorbitants, frais de manutention et d’essence de véhicules personnels ou encore avances de sommes importantes au personnel de la FTF, aux membres de votre CE ou à vous-même sans raisons ou justifications appropriées.

De surcroit, la réunion avec les dubs de D1 et D2 nous a permis de constater que les subventions présentées à la FIFA par la FTF pour 2011/2012 n’ont pas été remises dans leur intégralité aux bénéficiaires supposés.

Si l’objectif principal de la première année du projet, à savoir la reprise des compétitions nationales de Dl et D2, a été atteint, les aspects comptables et financiers devaient faire l’objet d’une attention toute particulière. Nous n’avons cessé d’insister sur ce point dans nos différents courriers.

Compte tenu de la gravité de nos constats quant à la gestion des fonds du projet, de votre manque de coopération pour l’accès à certaines informations essentielles et de certaines pratiques qui pourraient être interprétées comme contraires au code d’éthique de la FIFA, il nous est difficile, aujourd’hui, d’envisager la suite du financement du projet en l’état.

Nous vous accordons un délai de 14 jours, soit jusqu’au mercredi 10 Novembre 2012 au plus tard, pour nous faire parvenir un état des dépenses précis et argumenté des USD 432’400 non justifiés jusqu’à présent ainsi que l’ensemble des relevés bancaires du compte dédié au projet à la Banque Togolaise pour le Commerce et l’Industrie depuis son ouverture.

Les modalités de notre soutien pour 2012/2013, qui ne peut se résumer à de l’assistance financière tant les besoins au niveau de la gouvernance, de l’organisation, des ressources humaines, du développement du football ou de la recherche de partenariats sont légions, seront définies en fonction de votre réponse à ce courrier et des éléments et engagements que vous pourrez apporter pour atténuer notre jugement.

Nous vous souhaitons bonne réception de la présente lettre et vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’expression de nos salutations.

Fédération Internationale de Football Association
Jérôme Valcke
Secrétaire Général

liberte-togo

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*