|

Côte d'Ivoire : Un avocat proche de Konan Bédié à la tête du gouvernement ivoirien

image_pdfimage_print

Jeannot Ahoussou-Kouadio, nommé mardi par un décret du président Alassane Ouattara, est le septième chef du gouvernement de Côte d’Ivoire.

Jeannot Ahoussou-Kouadio, nommé mardi Premier ministre de Côte d’Ivoire près d’un an après la fin d’une meurtrière crise postélectorale, est un homme du sérail qui a pour «parrain politique» l’ancien président Henri Konan Bédié, un allié du chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Né le 6 mars 1951 à Ravia (centre), le nouveau chef du gouvernement est une figure du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ex-président Bédié qui avait conclu une alliance politique avec Alassana Ouattara, lors de la présidentielle de 2010.

Comme Henri Konan Bédié, il est baoulé, l’ethnie du premier président de la Côte d’Ivoire, et «père de la nation», Félix Houphouët-Boigny. Avocat de formation, il avait dirigé la campagne d’Henri Konan Bédié lors de la présidentielle de novembre 2010.

Il remplace au poste de Premier ministre, Guillaume Soro (2007-2012), le chef de l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN, en voie de dissolution), qui a été élu lundi président de l’Assemblée nationale. Soro est issue de l’ethnie senoufo (Nord).

La nomination de Jeannot Ahoussou-Kouadio, une figure du PDCI, est conforme à une promesse de campagne d’Alassane Ouattara à son grand allié, lors de la présidentielle contestée de 2010.

Habitué des grands rendez-vous politiques, Me Ahoussou-Kouadio a assisté l’ex-président Bédié pendant les nombreuses négociations inter-ivoiriennes lorsqu’éclata la crise militaro-politique en septembre 2002.

De corpulence moyenne, le visage marqué par une scarification ethnique, il a passé ces dernières années plus de temps dans les arènes politiques ivoiriennes que dans les salles d’audience du palais de justice.
«Long militantisme»

«Il a très vite abandonné la robe (d’avocat) pour la politique», raconte un de ses confères du barreau d’Abidjan où il est toujours inscrit.

Ses partisans saluent le couronnement du long parcours politique de celui qui est devenu le septième chef de gouvernement ivoirien. «Nous sommes contents de cette nomination. C’est le résultat d’un long militantisme», s’est réjoui Joseph Attoungblé, un de ses proches.

«Mes premières pensées vont à l’endroit du président Bédié, mon parrain politique, je lui exprime ma profonde gratitude, pour avoir conduit mes pas en politique», a reconnu le nouveau chef du gouvernement dans sa première déclaration à la presse.

Ministre de la Justice dans le gouvernement précédent, il avait déjà été ministre de l’Industrie, de 2002 à 2005, sous le président déchu Laurent Gbagbo dans le cadre du gouvernement d’union nationale.

Jeannot Ahoussou-Kouadio est membre du bureau politique et secrétaire général adjoint chargé des affaires juridiques du PDCI.

Réélu député de la circonscription de Didiévi et Tié-N’Diékro (centre) lors des élections législatives de fin 2011, il siège au parlement depuis 2001. Le nouveau chef de gouvernement est marié et père de six enfants.

AFP/liberation.fr

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*