|

CAN 2013 – Distribution des primes de qualification : Les réseaux mafieux mis en quarantaine

image_pdfimage_print

La victoire des Eperviers sur les Panthères du Gabon 2-1 leur a ouvert la voie pour l’Afrique du Sud 2013. Les 23 Eperviers qui ont griffé les Panthères gabonais ce dimanche 14 octobre au stade de Kégué, ont touché chacun la somme de 15 millions de francs CFA comme prime de qualification. C’est le résultat de la rencontre tenue à la Primature en présence de son locataire, Arthème Ahoomey-Zunu, au lendemain du match.

Au préalable, les joueurs exigeaient comme prime de qualification dix huit (18) millions, alors que le gouvernement voulait débloquer douze (12) . Il a fallu cette rencontre pour harmoniser les points de vue. En effet, il a été décidé outre la prime de qualification, que chaque joueur touche 3 millions comme prime de victoire et d’un demi-million pour celle de campement. Au-delà de l’obtention de toute cette manne, on s’interroge si certains joueurs pourraient effectivement toucher ces différentes sommes. Qui a travaillé a droit à la pitance, mais dans le giron du football togolais, cette assertion n’existe que de nom. C’est un secret de polichinelle que certaines personnalités gravitant autour de la Fédération togolaise de football (Ftf) font du business avec la sélection nationale. Le plus déplorable dans cette aventure périlleuse pour le football togolais, c’est qu’au sein même de la Fédération togolaise de football, certains s’adonnent avec plaisir à cette pratique peu orthodoxe et privent d’autres joueurs ayant des situations précaires du fruit de leurs efforts. La pratique consiste à marchander la convocation de certains joueurs en équipe nationale. Ces joueurs sont composés de certains internationaux en plus de la plupart des joueurs locaux sélectionnés. La procédure est simple. Ces personnalités négocient la commission à gagner sur les différentes primes comme c’est le cas actuellement des primes de victoire et de qualification des joueurs dont ils prétendaient être à la base de leur convocation en sélection.

Selon des informations concordantes, à la Primature le lundi dernier, lorsque finalement les deux parties se sont finalement entendues sur les différentes primes à donner aux joueurs, Emmanuel Adébayor en solidarité avec ses camarades aurait demandé à percevoir toute la totalité des différentes sommes conclues et procéder eux-mêmes au dispatching. Cette manière aurait choqué sous certains cieux, mais au Togo ce n’est nullement le cas, même si ceux qui forment ces réseaux obscurs et prennent en étau l’équipe nationale, n’ont pas apprécié le geste du capitaine des Eperviers. En effet, il est connu de plusieurs acteurs sportifs que la convocation de certains joueurs en équipe nationale est toujours suspecte, vu la nature des clubs dans lesquels ils évoluent et surtout leurs prestations. Mais ces joueurs qui font l’objet de marchandage figurent généralement sur la liste des internationaux convoqués. C’est ainsi qu’en dépit de leur convocation régulière en sélection nationale avec ses avantages, les joueurs locaux tirent encore le diable par la queue. Certes, ces primes ne peuvent pas leur permettre de mener la vie de Nabab, mais au moins elles peuvent leur conférer une existence sociale qui puisse inciter les autres joueurs locaux à faire des efforts pour être convoqués en équipe nationale.

C’est dire que le geste de l’ancien gunner est à apprécier ; n’en déplaise à ceux qui font du football un fonds de commerce. Les états généraux du football que souhaitent certains acteurs pour sortir le sport togolais de ces carcans doit nécessairement avoir lieu pour redéfinir les rôles de chacun de telle sorte que ceux qui utilisent le football comme un tremplin pour accéder à d’autres responsabilités soient boutés dehors.

C’est le lieu de rappeler que Didier Six doit faire preuve de fermeté dans la sélection des 23 joueurs pouvant disputer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule du 19 janvier au 10 février de l’année prochaine en Afrique du sud.

Fabrice KA

Photo : Adébayor l’un des pivots de l’architecture de cette victoire sur le Gabon (2-1)

lalternative-togo

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*