|

CAN 2012: le Mali remporte le derby ouest-africain face à la Guinée

image_pdfimage_print

L’équipe du Mali partage la première place du groupe D avec celle du Ghana en phase de poules de la Coupe d’Afrique des nations 2012. Les Maliens ont battu les Guinéens 1-0, ce 24 janvier à Franceville. Les coéquipiers de Seydou Keita entament de la meilleure manière leur tournoi.

L’équipe du Mali n’a toujours pas perdu un premier match en phase finale de Coupe d’Afrique des nations. Les Maliens restent invaincus grâce à leur victoire 1-0 face aux Guinéens, ce 24 janvier 2012 à Franceville.

Les coéquipiers de Seydou Keita, jugés jeunes et peu expérimentés, font pourtant preuve de sang-froid en première période. Les Aigles souffrent sous les assauts adverses mais ne plient pas. Soumaïla Diakité, leur gardien de but, fait office de rempart. Le portier du Stade malien s’interpose par trois fois devant Ismaël Bangoura.

Le rempart malien Soumaïla Diakité

Dès la 45e seconde, Bangoura trouve les gants de Diakité sur une frappe tendue. A la 18e minute, l’attaquant guinéen est à la réception d’un centre et place un coup de tête tout en reculant. Soumaïla Diakité se détend et à la main ferme sur cette action dangereuse. A la 34e minute, Bangoura insiste : il élimine toute la défense d’une superbe feinte de corps et d’un crochet mais perd son duel avec Diakité. Le Sily national pousse, insiste, entreprend mais ne trouve pas la faille. Alhassane Bangoura traverse 40 mètres et conclut son rush avec une frappe sèche qui passe à un mètre du cadre (27e).

Les Aigles ouvrent alors le score contre le cours du jeu sur un tir puissant de Bakaye Traoré, dévié par Habib Baldé. Les esprits s’échauffent alors entre les joueurs des deux sélections ouest-africaines.

Le Mali comme à la CAN 2004

Les Maliens gèrent leur courte avance et procèdent par contre-attaques. Le portier du Sily, Naby Yattara, s’interpose devant Samba Diakité (67e) et claque en corner un centre-tir signé Garra Dembélé (72e).

Soumaïla Diakité n’est pas en reste et se trouve sur la trajectoire d’un coup franc tiré par Pascal Feindouno (80e). Le milieu de terrain offensif place encore une frappe tendue qui force le gardien malien à claquer la balle en corner. Feindouno n’a pas fait basculer la rencontre. L’équipe de Guinée s’incline face à celle du Mali dans le derby ouest-africain. En 2004, les Aigles avaient déjà battu le Sily lors d’un quart de finale très serré.
Par David Kalfa
RFI

Tags: ,

Laissez un commentaire

WordPress

*