|

CAN 2012 : Didier Drogba envoie la Côte d'Ivoire en demie

image_pdfimage_print

Grâce à un Didier Drogba de feu, la Côte d’Ivoire accède au dernier carré de la CAN grâce à sa victoire sur la Guinée Equatoriale (3-0). Les Éléphants affronteront le Gabon ou le Mali.

Didier Drogba est loin d’être fini. Capitaine d’une sélection qui a beaucoup à prouver dans cette CAN 2012, l’attaquant ivoirien a été le grand artisan du succès de sa formation face à l’un des pays organisateurs, la Guinée Equatoriale. Globalement limitée, la 151eme nation au classement FIFA n’a pas pesé bien lourd dans cette confrontation. Pourtant, les Ivoiriens n’ont pas été franchement flamboyants, à l’image de ce qu’ils montrent depuis le début de la compétition. Supérieurs dans tous les secteurs, les Eléphants se sont surtout appuyés sur leur qualité technique pour faire la différence. Avec des opportunités qui relevaient davantage d’actions individuelles que de séquences collectives. Ainsi, Drogba (2e) et Gradel (9e) allumaient de loin, pendant que ce même Gradel ne profitait pas d’un cafouillage monstrueux pour trouver la faille (24e).

Il fallait en fait attendre une action de l’incontournable Drogba pour voir cette partie se décanter. Lancé plein axe, la star des Eléphants se jouait de deux défenseurs avant de tromper Clementino, le portier guinéen (1-0, 37e). Celui qui avait auparavant raté un penalty (30e) se rachetait de belle manière et lançait son équipe. Car la réaction adverse était bien timide pour perturber la quiétude ivoirienne, Randy étant le seul à solliciter Barry (40e, 45e). Se baladant littéralement en seconde période, la bande à François Zahoui pouvait enfoncer le clou par l’inévitable Drogba, auteur d’un beau coup de tête (2-0, 69e), puis sur un coup franc magistral de Yaya Touré (3-0, 81e). Sans forcer, la Côte d’Ivoire peut attendre sereinement son prochain adversaire en demi-finale…

Les joueurs du match
Si Didier Drogba a été omniprésent dans cette rencontre, signalons également la prestation intéressante de Gervinho. Brouillon en début de partie, le joueur d’Arsenal a su hausser le ton pour finir en trombe. S’il parvient à corriger ses nombreux défauts dans le dernier geste, il sera un atour de poids pour sa nation.

On n’a pas aimé
La Côte d’Ivoire est encore à la recherche de son identité. Ce large succès ne cache pas certains détails à corriger dans cette équipe pour qu’elle devienne davantage consistante. Car il n’y aura pas toujours un adversaire aussi conciliant que la Guinée Equatoriale face à lui. Les Ivoiriens passeront ainsi un véritable test en demi-finale, quelque soit l’adversaire (Gabon ou Mali)…

Sport24.com

Tags: ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*