|

Audience cruciale à New York pour DSK qui s'apprête à plaider non coupable

image_pdfimage_print

AFP – Dominique Strauss-Kahn devait plaider lundi matin non coupable des crimes sexuels dont il est accusé, au cours d’une audience devant le tribunal pénal de New York à haute teneur dramatique et surmédiatisée.

L’ancien patron du Fonds monétaire international (FMI), qui a été arrêté le 14 mai dernier alors qu’il s’apprêtait à partir pour la France, rejette « avec la plus grande fermeté » les accusations de tentative de viol et d’agression sexuelle à l’encontre d’une femme de chambre de l’hôtel Sofitel de Manhattan.

Ses avocats, Benjamin Brafman et William Taylor, deux ténors du barreau de New York, ont assuré qu’il plaiderait non coupable lundi lors de l’audience formelle de lecture de l’acte d’accusation, appelée « arraignment » en droit américain.

Après la lecture de ce document, établi sur la base du verdict d’un « Grand jury » et qui comporte sept chefs d’inculpation, le juge Michael Obus demandera à M. Strauss-Kahn, 62 ans, de dire s’il plaide coupable ou non coupable.

S’il plaidait coupable, ce qui est hautement improbable et constituerait un coup de théâtre, il n’y aurait pas de procès et l’ancien ministre français négocierait avec le juge un certain nombre d’années de prison, pas moins de cinq d’après les experts.

Dominique Strauss-Kahn va donc selon toute probabilité plaider non coupable, ce qui signifie qu’un procès sera organisé dans les prochains mois et qu’il devra affronter sa victime présumée, une jeune femme de 32 ans d’origine guinéenne.

Benjamin Brafman a prédit que son client « serait relaxé », dans un portrait réalisé pour la chaîne française M6 et diffusé dimanche.

« Je ne veux pas rentrer pour l’instant dans le détail de cette affaire mais je suis confiant, je ne pense pas du tout que M. Strauss-Kahn soit coupable des faits qu’on lui reproche, et je peux vous prédire qu’il sera relaxé », conclut-il.

Dès dimanche, un dispositif impressionnant de photographes, journalistes et vidéo-reporters, surtout français, a été mis en place devant le numéro 153 Franklin street, dans le quartier de TriBeCa, où se trouve la luxueuse maison où « DSK » est en résidence surveillée, et devant le tribunal pénal situé 100 Centre street, dans le quartier des tribunaux, également dans le sud de Manhattan.

Toutes les antennes françaises, de TF1 à BFM, de Radio France à France 2 et RTL, ont annoncé des journaux spéciaux, certains à partir de 4H30 du matin à Paris (2H30 GMT), soit dès 22H30 à New York dimanche

source: AFP

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*