|

Appui aux jeunes artisans du Togo : L’Etat octroie un fonds de garantie de 100 millions F.CFA à la CECA pour appuyer les jeunes artisans

image_pdfimage_print

L’Etat togolais a mis à la disposition de la Coopérative d’Epargne et de Crédit des Artisans (CECA), un fonds de garantie de 100 millions F.CFA, afin d’aider les jeunes artisans à bénéficier de micro-crédits.

La cérémonie de signature de cette convention de Partenariat s’est déroulée mardi après-midi entre Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes et le directeur général de la « CECA », Yombo Odanou, a constaté un journaliste de l’Agence Savoir News.

Cette subvention s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes artisans, piloté par le ministère du développement à la base.

Ce financement permettra à la CECA d’octroyer pendant 5 ans, un montant total de 400 millions de F.CFA aux jeunes artisans, soit 4 fois le montant de la garantie. La convention prévoit la formation des bénéficiaires à la gestion des crédits ainsi qu’à l’esprit mutualiste, coopératif et associatif.

Les crédits qui seront octroyés aux jeunes artisans vont bénéficier d’une réduction substantielle du taux d’intérêt arrêté à 14% dont 9% perçu par la CECA et 5% versé sur le compte des jeunes.

Selon M.Yombo, donner de l’emploi à un jeune, c’est nourrir et éduquer toute une famille, c’est encore une manière d’apporter une plus-value à l’économie nationale ».

Pour la ministre du développement à la base, le gouvernement accorde de ’importance à la question de l’emploi des jeunes (jeunes diplômés et jeunes artisans).

« Nous avons initié ce partenariat pour permettre notamment aux jeunes artisans d’accéder plus facilement aux micro-crédits », a souligné Mme Tomégah-Dogbé.

Initié depuis plusieurs mois, le Projet d’appui à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes artisans ambitionne de couvrir toutes les préfectures du Togo d’ici à fin 2015. Durant cette période, 5.000 jeunes à raison de 1.000 par an seront formés et appuyés.

Ce projet a plusieurs volets : accès aux micro-crédits, formation en entreprenariat et accompagnement en matériel d’équipement.

Le 5 juillet dernier, quelque 400 jeunes artisans dont 154 filles, issus de 26 corps de métiers ont reçu à Amlamé (environ 190 km au nord de Lomé) dans la préfecture de l’Amou, des kits d’outillage destinés à faciliter leur insertion socioprofessionnelle.

Au Togo, l’artisanat est l’un des secteurs les plus importants de l’économie togolaise. Avec environ 60 principaux corps de métiers et 130 activités artisanales afférentes, ce secteur – considéré comme l’un des plus grands pourvoyeurs d’emplois – contribue pour environ 18% au Produit Intérieur Brut (PIB), selon de récentes estimations

Par ailleurs au cours de la même cérémonie ce mardi, 25 jeunes entrepreneurs ont bénéficié d’un chèque d’un montant total de 6,273 millions de F.CFA. Ces derniers avaient déjà bénéficié en décembre 2011, d’un fonds pour leur installation. FIN

Lambert ATISSO

savoirnews.net

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*