|

Apple : découvrez l'iPhone 5

image_pdfimage_print

Un iPhone 5 plus léger, plus puissant et un écran plus grand… Voilà les principaux enseignements de la présentation d’Apple mercredi soir à San Francisco. L’appareil pourra être pré-commandé à partir du 14 septembre, et sera en magasins à partir du 21 aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Australie et au Japon.

La liste sera étendue à 20 pays supplémentaires une semaine plus tard, et l’engin sera disponible dans 100 pays d’ici la fin de l’année.

Comme pour son prédécesseur, les prix aux Etats-Unis démarreront à 199 dollars, avec des versions dotées de davantage de mémoire pour 299 et 399 dollars. L’appareil est «le smartphone le plus fin du monde», et avec seulement 112 grammes, il est «20% plus léger que l’iPhone 4S», le précédent modèle, a expliqué Phil Schiller.

Il aura un écran un peu plus grand (10 centimètres au lieu de 8,9). L’appareil sera aussi plus rapide, car compatible avec la norme de téléphonie mobile de dernière génération LTE, et doté du nouveau processeur A6 d’Apple, qui selon ses dires divise par deux la durée de chargement des images. Le groupe a aussi installé un nouveau logiciel de cartographie, amélioré l’appareil photo et l’assistant à commande vocale Siri, et intégré Facebook au système d’exploitation iOS.

VIDEO. La présentation officielle de l’iPhone 5

iphone 5 feature OFFICIAL DEMO BY Apple

Autonomie de la batterie : 8 heures en conversation, 10 en navigation

«L’iPhone 5 est le meilleur téléphone que nous ayons jamais fait» et «un vrai bijou», a assuré Phil Schiller, chef marketing du groupe informatique américain, lors d’une conférence de presse à San Francisco. «Même avec un écran plus grand, l’iPhone 5 est l’iPhone le plus fin, le plus léger que nous avons construit», a-t-il ajouté.

Il a aussi vanté la résistance «incroyable» de sa batterie: 8 heures de conversation et 10 heures de communication wifi. L’appareil est également compatible avec la norme de téléphonie LTE, la plus rapide existant actuellement. «Les logiciels et l’ingéniérie derrière ce produit sont les plus difficiles que notre équipe ait jamais entrepris», a assuré Phil Schiller.

Apple est numéro deux mondial des smartphones, avec 16,9% de part de marché au deuxième trimestre, contre 32,6% pour le sud-coréen Samsung, d’après les estimations du cabinet IDC. Mais son iPhone, d’une popularité inégalée jusqu’ici, est le seul à provoquer un tel effet d’attente. Les analystes s’attendent à une ruée des fans dans les magasins dès qu’il sera commercialisé, et à la vente de dizaines de millions d’exemplaires d’ici la fin de l’année.

LeParisien.fr

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*