|

Appel urgent à la Diaspora Togolaise en Allemagne

image_pdfimage_print

Les 12, 13 et 14 juin 2012, le Collectif Sauvons le Togo (CST), créé le 4 avril 2012, composé de sept organisations des Droits de l’Homme, deux de la société civile, six partis politiques d’opposition et d’un mouvement politique, a appelé le peuple togolais à une manifestation pacifique de trois jours consécutifs.

Le but de la manifestation est d’exiger, entre autres, le retour à la Constitution du 14 octobre 1992 et le retrait immédiat et sans condition de deux lois iniques adoptées par l’Assemblée nationale dans le cadre des prochaines élections législatives.

La réponse des forces dites de sécurité fut immédiate et sans ambages.

Elles ont réprimé sans merci, à coup de grenades lacrymogènes, les paisibles populations qui se sont amassées au carrefour de Déckon, manifestant leur ras-le-bol face à un régime dictatorial et héréditaire qui n’a que trop duré sur la terre de nos aïeux.

Cette répression aveugle de la police togolaise s’est même invitée à l’église catholique Saint Augustin d’Amoutivé le 13 juin 2012 qui a essuyé les tirs de gaz lacrymogènes entraînant sa fermeture jusqu’à nouvel ordre selon les lois pastorales de Denis Amuzu-Dzakpah, Archevêque de Lomé.

Le bilan de ces affrontements indique 119 blessés, 78 cas d’arrestation de manifestants, l’interpellation des trois responsables du CST, Maîtres Jil-Benoit Afangbedji, Zeus Ajavon et Raphaël Kpande-Adzare, la séquestration de M. Agbeyomé Kodjo, sans compter les dégâts matériels.

À l’intérieur du pays, notamment à Atakpamé, Sokodé et Kara, les populations ont suivi le mouvement du Collectif Sauvons le Togo et comme à l’accoutumée, elles ont été dispersées à coup de gaz lacrymogènes et de matraques par les forces dites de l’ordre.

Des courses-poursuites entre gendarmes et jeunes manifestants ont été également constatées dans les rues de ces villes.

Les responsables du Collectif Sauvons le Togo (CST) comptent aller plus loin. Ils demandent d’ores et déjà à la population de rester mobilisées, afin d’arracher la démocratie et le droit du peuple à disposer de lui-même. Le mot d’ordre sera : « Le Togo mort 3 ». Les jours à venir au Togo seront décisifs.

Les membres de la Diaspora Togolaise en Allemagne et en Europe comme tous les Togolais dans le reste du monde, ont un rôle capital à jouer, non seulement pour un travail de relais dans leurs pays d’accueil respectifs mais aussi pour l’apport fondamental de soutien financier au CST afin de l’aider à mener à bien ce grand chantier de démocratisation dans notre pays, le Togo.

Dans le courant de la semaine du 25 au 30 juin 2012, l’un des responsables du Collectif Sauvons le Togo sera dans nos murs en Europe. Il fera probablement un tour en Allemagne afin de rencontrer les membres de la diaspora épris de paix et de libertés pour un meeting. Ce sera l’occasion pour lui d’y apporter le message du peuple togolais.

Compte tenu de tout ce qui précède, la Diaspora Togolaise en Allemagne, lance un appel urgent et patriotique à tous les Togolais résidant en Allemagne pour:
1° un soutien financier et matériel au CST
2° l’accueil du représentant du CST
3° une mobilisation en vue d’une participation massive au meeting qu’animera ce responsable du CST.
Ce meeting se tiendra selon les indications ci-après :
Date: Samedi le 30 juin 2012
Lieu: St Josef-Menninghauserstr. 5b, 42859 Remscheid (Gemeindezentrum)
Heure: 15 heures
Itinéraire : Une fois à la Gare Centrale de Remscheid (Hbf), prendre les Bus 658, 655, 652, 275, 653,260, jusqu’à Zentralpunkt de Remscheid et 5mn à pieds se trouve St. Josef- Menninghauserstr. 5b
NB : Une quête minimale sera lancée lors de ce Meeting dont le montant total de la contribution sera versé à l’adresse de CST au bénéfice de ce peuple aujourd’hui débout pour la libération de notre pays. Chaque cent compte !

Peuple togolais, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, la nation togolaise doit renaître !

Fait en Allemagne, le 25 juin 2012
Pour le Chargé à l’organisation de la Diaspora Togolaise en Allemagne,
Victor Tossou GBENOUDE

Pour tout contact :
Amekoun BALOGOUN, Tel : 022182824613, 01632512849
Tossou GBENOUDE, Tel : 02191591483, 016092874960
Ouro Akondo Yerima, Tel : 021317428860, 015238787843
Agouna DJERI, Tel : 022154814638, 01636406062
Souelamana BOURAIMA, Tel : 02143126173
Tchatikpi OURO-DJIKPA, Tel : 028413685476, 01758432967

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Weboy

*