|

Affaire/Rapport/tortures : Des membres de la CNDH ont remis ce mercredi, le rapport publié sur le site de la Commission à Gilbert Houngbo.

image_pdfimage_print

Koffi Sylvain Mensah Attoh

Le gouvernement a officiellement reçu ce mercredi, le rapport – sur des allégations de tortures – tel quel publié par la Commission Nationale des Droits de L’Homme (CNDH) sur son site. Le document a été remis ce mercredi en milieu de matinée au Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo par des membres de la CNDH.

Etaient présents à cette rencontre, d’autres ministres du gouvernement dont celui de l’administration territoriale et porte-parole du gouvernement Pascal Bodjona.

« Nous avons été reçus sur demande du Premier ministre pour clarifier la position de la CNDH sur le rapport qui provient réellement de notre commission. Le rapport que la Commission a adopté en sa réunion plénière du 15 février est celui qui se trouve aujourd’hui sur le site de la CNDH. C’est ce rapport de 49 pages qui est logé sur le site de la Commission qui est le rapport qui est le notre. C’est ce rapport que nous venons de réitérer et de réaffirmer au gouvernement », a déclaré à l’Agence Savoir News Me Koffi Sylvain Mensah Attoh, membre de la CNDH.

« C’est le rapport que nous considérons comme étant le rapport dans lequel les membres de la CNDH se retrouvent, puisque c’est ce rapport que nous avons adopté en plénière », a-t-il souligné.

Le gouvernement a publié samedi dernier, un rapport sur les allégations de tortures lors du procès de complot contre la sûreté de l’Etat d’avril 2009, document qu’il a indiqué avoir reçu de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH).

C’est le gouvernement même qui, au lendemain de ce procès d’atteinte à la sûreté de l’Etat, avait ordonné à la CNDH d’ouvrir une « enquête impartiale », afin que lumière soit faite sur les faits allégués.

Ce lundi, la CNDH a publié sur son site Internet, un autre rapport qualifié d’ »authentique », complètement différent de celui publié par le gouvernement. Dans ce rapport, la CNDH « constate qu’il a été commis sur les détenus, des actes de violences physiques et morales à caractère inhumain et dégradant », alors le document publié par le gouvernement

Lundi soir, le gouvernement « dément catégoriquement ces allégations de menaces et précise qu’il n’a reçu de la CNDH, qu’un seul rapport paraphé et signé par son président ».

Edem Etonam EKU

savoirnews.net

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*