|

Affaire DSK: Une ancienne voisine de Nafissatou Diallo l'accuse de maltraitance

image_pdfimage_print

ENQUÊTE – L’ex-femme de chambre aurait frappé sa fille avec un bâton…

Ue femme exemplaire, travailleuse, fiable, se battant pour sa fille. Présentée comme un modèle de vertu et de courage quand l’affaire DSK a éclaté, Nafissatou Diallo avait déjà vu sa réputation se ternir quand l’enquête menée aux Etats-Unis avait montré qu’elle avait menti pour obtenir l’asile sur le territoire américain et qu’elle était entrée en contact, après les faits, avec un détenu. Aujourd’hui, un an après l’arrestation de l’ex-chef du FMI, l’image de l’ex-femme de chambre du Sofitel continue de se fissurer, cette fois à cause des mauvais traitements qu’elle aurait infligé à sa fille adolescente.

C’est son ex-voisine de palier qui porte l’accusation. Selon cette femme, prénommée Gloria et interrogée par RTL, Nafissatou Diallo était «une mère violente». «Les murs [de l’immeuble] sont fins, et je pouvais tout entendre, je l’entendais frapper sa fille violemment, pour rien», affirme cette Portoricaine.
«Je lui ai dit d’appeler la police»

«Un jour qu’elle sortait de l’école et que moi je sortais, je l’ai vu de mes yeux à travers la porte: elle frappait comme si c’était son dernier jour», continue Gloria, précisant que l’ex-femme de chambre utilisait ses mains et un bâton pour porter les coups. «J’ai parlé à sa fille, je lui ai dit d’appeler la police», dit encore l’ex-voisine qui, comme les autres habitants cet immeuble du Bronx, à New York, n’a plus revu Nafissatou Diallo après son déménagement.

Ce lundi marque le premier anniversaire de l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New-York. Si les poursuites au pénal ont été abandonnées en août, une procédure est toujours en cours contre l’ex-directeur du FMI au civil.
E.O.

20minutes.fr

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*