|

ADDI rejette le choix de Fabre comme candidat unique de l’opposition

image_pdfimage_print

addi_video
« Il est impossible d’appeler le candidat choisi du conclave, candidat unique de l’opposition. Il s’agit d’un candidat commun à un groupe de partis qui se sont mis en une plateforme appelée CAP 2015 ».
C’est l’appréciation faite mercredi par l’Alliance des démocrates pour un développement intégral (ADDI) appelée à se prononcée sur le choix de Jean Pierre Fabre vendredi dernier comme candidat unique de l’opposition par huit partis politiques de l’opposition togolaise à l’issue du conclave de trois mois du Collectif Sauvons le Togo et la Coalition Arc-en-ciel.
 
Dr Nagbandja Kampatibe, le Porte-parole du président de l’ADDI est revenu sur l’ambigüité ou encore le problème de fond posé par le Choix de Jean Pierre Fabre. Cette ambiguïté est réelle selon ADDI d’autant plus que la précipitation du choix d’un candidat unique, alors même que des appels se multiplient pour opérer les réformes met en difficulté toute initiative visant à la dynamique unitaire.
 
« Tout appel à mouvement d’action posera un problème. Est-ce que ce sera un mouvement pour réclamer les réformes ou pour soutenir un candidat ? Je pense que nos amis qui étaient restés au conclave auraient dû mesurer les enjeux de ce qui a été fait au Burkina Faso en mettant en parenthèse la question de la candidature et en appelant tout le monde pour les réformes», indique M. Kampatibe.
 
Pour le responsable de l’ADDI, la situation devient compliquée parce que la division est telle que les autres partis auront du mal à accepter les actions du CAP 2015 et les partis membres de cette alliance électorale auront également du mal à accepter les initiatives de ceux qui n’étaient pas au conclave.
 
Dr Kampatibe que l’opposition a la possibilité de déposer une proposition de loi à l’Assemblée nationale et appelle l’ANC à adhérer à cette idée. Cela permettra de mobiliser la société autour de la question des réformes pour faire pression afin qu’elle soit votée.
 
A ADDI, il n’est pas question d’accepter la proclamation de Jean Pierre Fabre comme candidat unique de l’opposition. Le parti du professeur Aimé Gogué le reconnaît comme candidat d’un groupe de partis politiques et appelle à l’Union de l’opposition autour d’un objectif commun qui est les réformes.
 
« Une fois que nous avons les réformes et les deux tours de scrutin, la question de candidature qui nous divise va s’estomper et l’union de l’opposition va se faire naturellement.
 
ADDI n’est pas le seul parti à défendre cette logique. Le CAR est resté intraitable sur la question. De même que l’OBUTS d’Agbéyomé Kodjo qui a récemment confié à Togo Breaking News que choisir Jean Pierre Fabre comme candidat unique de l’opposition, c’est mettre la charrue avant les bœufs.
 
Togo Breaking News
 

Tags: , , , , , ,

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*