Terroriste : Quand le Togo était dans les petits plans terroristes de Ben Laden


ben_laden


La CIA a décidé de déclassifier les documents saisis dans la maison du chef d’Al-Qaïda à Abbottabad quatre ans après sa mort dans une opération militaire américaine menée au Pakistan. Ces documents renseignent sur les habitudes du chef d’Al-Qaïda et sur son obsession pour sa propre sécurité. Ben Laden était conscient d’être l’homme le plus recherché au monde par les Américains.
 
Mais plus surprenant, c’est de découvrir que le Togo intéressait beaucoup Oussama Ben Laden car dans les correspondances du chef terroriste, le nom du Togo est cité. Alors que les Togolais ont le sentiment que les questions de terrorisme, surtout celles liées aux activités d’Al-Qaïda sont des questions éloignées de leurs préoccupations quotidiennes, Ben Laden pensait bien à eux et avait même un plan pour faire parler de sa nébuleuse à Lomé.
 
Les cibles étaient les intérêts américains et occidentaux au Togo. L’ambassade des Etats-Unis semblait particulièrement intéressée le chef d’Al-Qaïda. « Nous nous sommes déployés au Maghreb islamique pour briser le pouvoir de notre principal ennemi en attaquant les ambassades américaines en Afrique », écrit le cerveau des attentats du 11 septembre 2001 qui cite en exemple celles de la Sierra Leone et du Togo.
 
Le Togo et la Sierra Leone sont les deux pays d’Afrique de l’Ouest dans lesquels Ben Laden voulait voir ses moudjahidines commettre des attentats contre les intérêts occidentaux.
 
La menace s’est-elle dissipée avec la mort du vieux terroriste ? La question reste posée d’autant plus que les terroristes continuent par faire parler d’eux en Libye, au Mali et au Niger, des pays pas très éloignées des frontières togolaises. Le groupe Al-Mourabitoune a même revendiqué le rapt d’un ressortissant roumain au Burkina Faso, pays frontalier du Togo.
 
A.G.
 
source : afreepress