Présidentielle du 25 avril : Koffi Yamgnane dénonce l’hypocrisie de l’UE


kofi_yamgnane_620


Togo – Le premier responsable de Sursaut-Togo, Koffi Yamgnane réagit à propos de l’élection présidentielle du 25 avril 2015, donnant Faure Gnassingbé vainqueur.
 
Pour ce Togolais qui a été Maire en France, Faure Gnassingbé ne peut pas être élu aussi facilement par les Togolais, sans des irrégularités. Le vainqueur de cette élection déclaré par le président de la Céni, est un homme de tous les échecs.
 
C’est pourquoi, Koffi Yamgnane fustige la déclaration du porte-parole de l’Union européenne (UE) qui a déclaré que l’élection présidentielle du 25 avril s’est déroulé dans le calme, une preuve de l’attachement des Togolais à la démocratie.
 
Pour M. Yamgnane, cette déclaration relève d’une hypocrisie européenne.
 
Le fichier électoral, le logiciel SUCCES et la transmission des procès-verbaux, selon lui, ne donnaient aucune opportunité aux opposants de gagner cette élection. C’est donc une élection préparée et gagnée d’avance dans des conditions défavorables à l’opposition.
 
Koffi Yamgnane appelle donc le peuple à réclamer sa victoire, tout en demandant au régime en place de « dissoudre » sa milice. Il lance également uin appel aux forces de l’ordre, afin que ces dernières cessent les abus contre le peuple à main nue.
 
« Soldat togolais, ne tire plus sur tes parents ! Ne tire plus sur tes propres enfants ! », a-t-il lancé.
 
Il a ajouté : « Mon soutien aux militants de la liberté est sans réserve. Je me battrai sans relâche pour la démocratie au Togo », a assuré M. Yamgnane.
 
I.K.
 
source : icilome