Togo : Issifou Taffa Tabiou, symbole de l’immoralité, de l’indignité et du ridicule de la dynastie Gnassingbé


ceni_pdt


La dignité et le sens de l´honneur auraient-ils donc déguerpi de la terre de nos aieux? À voir ce qui se passe au Togo depuis presqu un demi-siècle et à voir ce qui s´est passé il y a quelques jours avec la proclamation des résultats des dernières élections présidentielles, on serait tenté de répondre par l´affirmative.
 
Si la majorité des togolais a le sens de l´honneur et de la dignité et n´est pas prête à se couvrir de honte, beaucoup de nos compatriotes se sont malheureusement éloignés de ces vertus, sans lesquelles l´être humain n´est rien.
 
Revenons au comportement ridicule de Taffa Tabiou, ancien professeur et proviseur de lycée. Un homme que j´ai bien connu quand j´étais enseignant. Un homme parachuté à la CENI pour rendre service à un homme, à un régime et aider à accélérer la descente aux enfers d´un peuple duquel pourtant il est issu.
 
Quand M. Issifou Taffa Tabiou décide de faire cavalier seul en annonçant les résultats de la présidentielle, sans que même le vice-président de la CENI ne soit au courant. C´est qu´il y a du suspect.
 
Dans des pays normaux M. Tabiou se serait donné la mort après une telle prestation aussi honteuse que ridicule. Mais nous sommes au Togo et notre président de la CENI ne connaît pas les mots honte et honneur.
 
On nous dit que Taffa Tabiou était sous pression et menacé de mort.
 
Supposons que ça soit le cas. Il y avait des personnalités étrangères dans les locaux de la CENI, et il y avait surtout le Gal Sangaré, représentant de la Francophonie. À travers ces personnalités il pouvait demander et trouver protection avant de proclamer les vrais résultats sortis des urnes qui donnent ce bâtard de Faure Gnassingbé largement perdant. (Son père Éyadéma n´avait jamais gagné des élections au Togo et ce n´est pas lui qui les gagnerait. Ils le savent tous au RPT/UNIR)
 
Non et non, M. Tabiou n´a pas agi parce qu´il était menacé de mort. Il a agi comme il l´a fait parce que pour lui l´intérêt personnel était plus grand que l´intérêt du peuple Togolais. Il est venu à la CENI pour rendre service à un homme, à un régime, la souffrance des Togolais demeure pour lui et pour ces ennemis du peuple tapis à UNIR, le dernier des soucis.
 
À quelque chose malheur est bon. Dit-on.
 
Cette farce de M. Tabiou face au monde entier vient une fois encore de nous prouver que nous avons en face des voyous qui nous tiennent en otage. Si nous les laissons faire, ils ne lâcheront pas le morceau.
 
Il nous revient de nous organiser pour mener la vraie révolution qui nous permettrait de tout remettre à plat et repartir à zéro.
 
Source : [01/05/2015] Royal Tchadjobo