Crise électorale: Fabre appelle à la mobilisation


jpf_22mai2013


“Cet énième coup de force électoral ne passera pas. C’est pour nous tous un devoir impératif, un devoir sacré, un devoir constitutionnel de nous mobiliser résolument et massivement pour faire échec à ce crime contre la souveraineté nationale.
Il appartient à chaque peuple d’écrire son histoire sans compter sur d’autres. Le peuple togolais se doit d’écrire la sienne en prenant courageusement son destin en main.“
 
Ainsi s’exprimait Jean-Pierre Fabre dans sa “déclaration solennelle” rendue publique aujourd’hui à Lomé. Le candidat de CAP 2015 lance ainsi un appel au peuple pour la mobilisation en vue de contrecarrer ce qu’il appelle “le coup de force électoral de Faure Gnassingbé”.
 
Réaction légitime
 
Plusieurs signes montrent que le parti UNIR a truqué l’élection présidentielle, ce qui du reste est une tradition dans ce pays. Le RPT avait presque toujours perdu les élections, mais trouvait les moyens de se maintenir au pouvoir. Jean-Pierre Fabre au vu de sa popularité à Lomé, s’attendait à livrer un vrai combat face à Faure Gnassingbé. Il croyait pouvoir le battre à la régulière, sans compter avec la capacité de nuisance de l’appareil d’Etat qui soutient son adversaire.
L’histoire se répète
 
En 2010, il en fut ainsi. Pendant la dernière campagne présidentielle, le candidat d’UNIR s’est permis de se moquer de Fabre, à propos des marches que ce dernier organisait contre la victoire qui lui a été volé. Et comme les choses se passent de la même façon, le pouvoir a donc prévu que la réaction ne serait pas différente.
 
La grande inconnue, comment la population va-t-elle répondre à cet appel?
 
source : Le Temps