Présidentielle de 2015 : « Aucune élection n’est gagnée d’avance, chaque voix compte », selon Faure Gnassingbé


faure_meeting_agoe


La campagne électorale pour l’élection présidentielle du 25 avril prochain poursuit son petit bonhomme de chemin dans la capitale Lomé tout comme à l’intérieur du pays.Ce mardi après l’étape de Tsévié (environ 35 kilomètres de Lomé), le président sortant, Faure Gnassingbé, le candidat de l’Union pour la République (UNIR) s’est rendu dans l’après-midi à Agoè (banlieue située au nord de Lomé), où il s’est entretenu avec les habitants de ladite localité, a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.
 
A sa prise de parole au cours de ce meeting, le candidat du parti l’Union pour la République (UNIR), a appelé toute la population d’Agoè à une prise de responsabilité durant ces deux (2) jours de campagne qu’il qualifie de dernier kilomètre.
 
« La campagne étant terminée, comme l’a dit Nelson Mandela le kilomètre le plus difficile, c’est le dernier kilomètre. Nous sommes ceux de ce dernier kilomètre, ces deux jours restants sont notre dernier kilomètre et ce dernier kilomètre nous devons faire comme des athlètes performant en accélérant notre rythme », a déclaré Faure Gnassingbé.
 
Comme à Aléhéridé dans la région centrale et à Naki-est dans le Kpendjal, il n’a pas manqué de rassurer les élèves et les parents d’élèves en promettant de tout mettre en œuvre pour que l’année scolaire en cours se termine dans de meilleures conditions.
 
« Aucune élection n’est gagnée d’avance, chaque voix compte. Sortez nombreux pour aller voter dans la paix, avec conscience et attendez avec sérénité les résultats qui sortiront des urnes », a-t-il conseillé à la foule sortie massivement.
 
Il a par ailleurs émis le vœu que le scrutin présidentiel du 25 avril prochain soit démocratique, transparent et crédible afin de faire honneur à tous les partenaires qui ont aidé le Togo à réussir cette élection dans de bonnes conditions.
 
Le chef de l’Etat a, pour finir, promis la construction d’un grand centre hospitalier à Agoè.
 
Modeste K.
 
source : afreepress