Le CAP 2015 exige la publication intégrale du deuxième message de Jean-Pierre Fabre


eric_dupuy_ans


Le CAP 2015 a exigé ce vendredi à Lomé la publication intégrale du second message de Jean-Pierre Fabre dans le cadre de la campagne Présidentielle, a déclaréà Afrikaexpress le Directeur de Campagne du CAP, Patrick Lawson. Le CAP juge cette censure par la HAAC inacceptable et estime que les propos de son candidat ne sont en rien « diffamatoires, injurieux et calomnieux vis-à-vis des autres concurrents ou de leur parti politique ».
 
La HAAC a interdit, en réalité la diffusion dans les médias publics le deuxième message de Jean-Pierre Fabre. Elle aurait demandé au préalable au candidat de revoir son message en enlevant cette partie liée aux incendies des marchés de Lomé et de Kara avant sa publication : « il s’agit de la destruction par qui vous savez des deux centres d’approvisionnement des familles et des populations, les marchés de Lomé et de Kara. Ils ont voulu attribuer aux membres de l’opposition dont moi-même, la responsabilité de ces actes criminels contre l’économie et contre les femmes de notre pays dont le dynamisme est salué par toute la sous-région ».
 
Le CAP 2015 n’a pas cédé. Et le message ne passe. Le Combat pour l’Alternance et le Changement considère que ces déclarations ne sont que l’expression de la réalité de ce qui se passe dans « cette triste et lugubre affaire des incendies » ou plusieurs dirigeants de l’ANC et du Collectif Sauvons le Togo sont encore « injustement et arbitrairement » détenus et d’autres dont Jean-Pierre Fabre lui-même inculpés.
 
Le CAP et son candidat invitent la population togolaise à la vigilance et à la mobilisation.
 
Jean-Pierre Fabre, actuellement à l’intérieur du pays, terminera probablement sa campagne au sud-Togo la semaine prochaine.
 
Firmin Teko-Agbo
 
source : afrika express